fbpx
Découvertes
Partager sur

Snapchat: Le réseau social veut se lancer dans le jeu vidéo !

Snapchat Le réseau social veut se lancer dans le jeu vidéo grande
Partager
Partager sur Facebook

Snapchat, le réseau social le plus prisé par les jeunes, aurait le projet de lancer une plateforme de jeux vidéo d'ici quelques mois !

Le réseau social Snapchat est le plus en vogue chez les jeunes. Ainsi, pour s’attaquer davantage à sa cible de prédilection, Snapchat aurait comme projet de lancer une plateforme de jeux vidéo cette année !

Snapchat veut se lancer dans le gaming !

Selon le site The Information, Snapchat se serait inspiré de la réussite de la plateforme chinoise WeChat pour cette idée. le réseau social lancerait un service gaming, qui serait en développement depuis plus d’un an. Il pourrait voir le jour cet automne.

Le réseau social a récemment fait l’acquisition du studio PlayCanvas, spécialisé dans le développement de jeux sur internet. Il y a quelques mois, il a lancé les « Snappables », des petits jeux en réalité augmentée à utiliser directement depuis SnapChat. Ce qui devrait aussi être le cas.

Snapchat: Le patron tacle sèchement Facebook !

Facebook a copié les fonctionnalités de Snapchat, notamment le mode stories. Elles ont fait leur arrivée sur Instagram, puis sur WhatsApp et Facebook. Evan Spiegel le patron de Snapchat, a profité d’une conférence pour dénoncer les pratiques de Facebook !

Selon lui, Snapchat « a une mission qui va à l’encontre des réseaux sociaux traditionnels ».

« Chez Snapchat, il s’agit d’établir des relations plus profondes avec les gens dont vous êtes proche ». Tandis que chez Facebook « ils ont du mal à changer l’ADN de leur entreprise. Ce qui signifie que les gens sont en compétition les uns avec les autres pour attirer l’attention. » Il déclare aussi que « si vous pouvez créer quelque chose si beau et si simple que la seule chose que d’autres personnes peuvent faire est de la copier exactement, c’est le sentiment le plus fantastique. »

A cause de ces copies, Snap’ a plus de mal a gagner des utilisateurs.
Evan Spiegel balance ensuite un gros tacle à Facebook, avec beaucoup d’humour: « Nous apprécierions vraiment qu’ils copient également nos pratiques en matière de protection des données ».