Découvertes
Partager sur

Snapchat présente ses excuses concernant une pub qui proposait de gifler Rihanna !

Snapchat présente ses excuses concernant une pub qui proposait de gifler Rihanna !
Partage
Partager sur Facebook

Sur Snapchat, une publicité proposait à ses utilisateurs de gifler Rihanna et avait provoqué la colère des internautes !

Il y a quelques jours, une publicité sur le réseau social de Story, Snapchat, a provoqué une énorme polémique. En effet, un jeu en ligne a proposé aux internautes de gifler Rihanna. Les utilisateurs de la plateforme ont alors dénoncé cette pub, qui n’a visiblement pas été contrôlée par la plateforme. Et après l’indignation générale, Snapchat a présenté ses excuses !

Les internautes choqués par une pub Snapchat

Les utilisateurs de Snapchat ont fait une mauvaise découverte sur la plateforme. En effet, ils sont tombés sur une pub très malaisante pour le jeu « Would You Rather ! » (« Tu préfères » en français »). Cette dernière proposait deux choix : « Gifler Rihanna » ou « frapper Chris Brown ». Et les internautes ont immédiatement fait le lien avec l’agression concernant le couple, très médiatisée en 2009. En effet, Chris Brown avait battu la chanteuse, qui s’était retrouvée avec plusieurs bleus sur le visage.

Sur Twitter les internautes ont aussi fait par de leur colère : « Tout simplement horrible, horrible que tout le monde pense que c’est drôle, horrible que tout le monde pense que c’est approprié, horrible que toute entreprise l’approuverait. Merci Brittany d’avoir appelé ça. »

« Je sais que les annonces sur les médias sociaux passent par un processus d’approbation de la plate-forme. Cela signifie @Snapchat a approuvé une annonce qui fait la lumière de la violence domestique. La mise à jour n’est pas la seule chose qui traîne là-bas, mes amis. »

Snapchat présente ses excuses

Un porte-parole du réseau social a alors expliqué que cette publicité avait échappé à la vigilance de Snapchat. Il a aussi confié que cette image avait été : « examinée et validée par erreur, puisqu’elle enfreint clairement [sa] politique en matière de publicité. » Le porte-parole a aussi confirmé que la plateforme avait immédiatement retiré cette pub et qu’elle présentait aussi ses excuses.