Découvertes
Partager sur

Réseau social: Vero concurrence Facebook et Instagram avec un fils d’actualité sans algorithme !

Réseau social: Vero concurrence Facebook et Instagram avec un fils d’actualité sans algorithme !
Partage
Partager sur Facebook

Facebook a du soucis à se faire et Instagram aussi ! Un tout nouveau réseau social fait son apparition et cela donne vraiment envie de tester. Viens vite découvrir comment devenir précurseur de Vero !

Le réseau social “ Vero” est imaginé par Ayman Hairiri. L’appli débute son aventure il y a déjà un an. Et ce n’est que maintenant que l’on parle de ce concurrent de Facebook.

En réalité, tout a déjà été imaginé par Ayman Hairiri qui souhaite que son tout nouveau réseau social se distingue de ceux qui existent déjà.

En voilà une bonne campagne marketing. Mais au fait, à quoi ça sert Vero ? Explications à suivre…

En quoi consiste l’appli ?

Si tu te lasses petit à petit des réseaux sociaux qui existent déjà, et bien voilà un parfait mélange à mi-chemin entre Facebook, Instagram et Twitter !

Au centre du réseau social, on s’intéresse beaucoup plus aux domaines culturels et créatifs.

Chose promises, chose dues puisque parmi les premiers comptes certifiées on retrouve un réalisateur, Zack Synder, le photographe Clay Enos et le cinéaste Max Joseph !

Avec Vero, on peut partager nos livres préférés, nos séries ou bien nos films que l’on adore !

De plus, l’appli va même plus loin ! Et oui, on arrive même à partager en temps réel la musique que l’on écoute à l’instant.

Enfin, si l’envie nous prend d’acheter en ligne, on retrouve aussi un e-shop. On peut donc acheter des articles sans quitter le réseau social.

Pourquoi Vero se différencie tant de Facebook ?

En effet, Facebook a bel et bien du soucis à se faire ! Parce qu’avec Vero, le fils d’actualité se compose entièrement de nos propres posts et des posts des personnes que l’on suit.

Le tout, sans algorithme ni “exploitation des données”. En voilà une bonne idée. Ce réseau social veut devenir totalement transparent, voilà pourquoi il se nomme “Vero” (vérité en italien).

Plus besoin de monétiser la publicité, ni vendre des données sur l’utilisateur. Attention, un petit bémol subsiste tout de même.

Evidemment, l’application deviendra payante après le premier million d’abonnées. Bon, alors, qu’est-ce que tu attends ? Il faut vite télécharger l’application.