fbpx
Découvertes
Partager sur

iPhone: les américains devront peut-être payer plus cher à cause de Trump

Le protectionnisme peut attirer, mais il peut provoquer une augmentation des prix mirobolants. Bientôt, l'iPhone en subira peut-être les conséquences...

S’étant très tôt positionné comme un rival de la Chine, Donald Trump a fait du protectionnisme l’une des directives phares de son programme présidentiel. Ainsi, à plusieurs reprises, ce dernier a affirmé vouloir s’en prendre aux entreprises américaines faisant fabriquer leurs produits à l’étranger. Et Apple en fait évidemment partie…

Un iPhone made in USA

D’après Brian White, analyste du cabinet Drexel Hamilton, il est peu probable que Donald Trump impose à Apple de limiter sa production d’iPhones exclusivement en Amérique. Toutefois, il serait probable que la société s’engage dans la création d’une édition spéciale, produite aux USA. Apple ne rapatrierait alors qu’une part de sa production au pays.

Évidemment, un tel changement augmenterait le prix de l’iPhone de 100 à 200 euros ! Une information qui pourrait effrayer les technophiles qui attendent de pied ferme l’iPhone 8.Un prochain modèle qui sera disponible d’ici 2018, et qui sera sans doute concerné par la politique du président américain, qui vient tout juste d’être investi.

Trump VS Apple: deuxième round

Ce n’est pas la première fois que Donald Trump (détenteur soit-dit-en-passant d’un Samsung Galaxy S3) s’en prend à la marque à la pomme. Déjà, Trump avait menacé d’augmenter de plus de 40% les coûts d’importation de produits provenant de la Chine.

Mais d’autres altercations ont déjà eu lieu avant cette focalisation sur le lien d’Apple avec l’Asie. En effet, après un malheureux incident national, Trump s’est attaqué à Apple. Ces derniers refusaient en effet de donner accès aux données du smartphone de l’assaillant des attaques terroristes de Décembre 2015.

Bien qu’entre Tim Cook et Donald Trump, les relations ont pendant longtemps été tendues, il semble que les deux hommes aient réussi à conclure un arrangement. La solution ? Produire des iPhone grâce à des robots sur le sol américain. En bref, ne plus employer la population chinoise, mais plutôt utiliser des machines. Pour la création d’emplois aux Etats-Unis, on repassera !