fbpx
Découvertes
Partager sur

Instagram: vers la fin de la dépendance des utilisateurs ?

Instagram: vers la fin de la dépendance des utilisateurs ?
Partager
Partager sur Facebook

Instagram est en train de tester la suppression des likes dans 6 pays. Une manière de mettre fin aux dangers de l'application?

La célèbre application a décidé de revoir entièrement son fonctionnement en se penchant sur la santé mentale de ses utilisateurs. Depuis plusieurs années, le réseau social est au coeur de nombreuses critiques. Il est notamment accusé d’être dangereux pour les internautes et rendrait même ces derniers dépendants.

Lorsque nous naviguons sur l’interface d’Instagram, difficile de passer à coté des likes. Cette mention qui a fait le succès du réseau social a permis de donner une certaines crédibilité aux différents contenus publiés sur la plateforme. En effet, un post liké de nombreuses fois, sera plus visible et aura davantage d’influence. Cependant, cette pratique a donné naissance à une réelle « course aux likes » pouvant créer des addictions chez les utilisateurs.

Afin de gérer ces dérives, Instagram a décidé de tester une nouvelle fonctionnalité qui permet de dissimuler les likes. Ainsi, impossible pour les utilisateurs de savoir si les internautes ont été nombreux à aimer une photo. Seuls les détenteurs du compte pourront voir le nombre de j’aimes obtenus sur leurs propres posts.

Instagram : bientôt la fin des likes ?

Pour l’instant ce nouveau fonctionnement a vu le jour dans 6 pays seulement. L’Australie, le Brésil, La Nouvelle-Zélande, le Japon, l’Italie et l’Irlande ont donc été les premiers à pouvoir échapper à la course aux likes. Avec cette nouveauté, Instagram espère rendre son application plus saine. Le réseau social souhaite se concentrer sur la qualité du contenu plutôt que sa popularité. « Nous voulons que vos followers se concentrent sur les photos que vous partagez et non sur le nombre de personnes qui les aiment » a déclaré le réseau sur son compte Twitter.

Reste maintenant à savoir si les internautes sont prêts à se passer de la célèbre fonctionnalité. Pour l’instant, Instagram n’a pas donné plus d’informations sur ce projet. L’application, qui a également mis en place une nouvelle politique en matière de désactivation de compte, n’a pas non plus évoqué l’arrivée de ce nouveau fonctionnement en France.