fbpx
Découvertes
Partager sur

Instagram, Facebook, Twitter pourraient être taxés !

Instagram, Facebook, Twitter: les réseaux sociaux pourraient être taxés !

Les réseaux sociaux Instagram, Facebook et Twitter pourraient être taxés ! Mais cela est-il rééllement possible ? On vous explique tout.

Instagram, Facebook, Twitter... les réseaux sociaux pourraient bientôt être taxés. C’est possible ? MCE TV vous explique tout.

EST-CE VRAIMENT POSSIBLE ?

Devra-t-on bientôt payer une taxe pour pouvoir se connecter aux réseaux sociaux ?

L’idée fait son chemin. Mais est-ce réellement possible ? Un député a tout de même évoqué l’idée. En effet c’est Laurent Garcia, député de Meurthe-et-Moselle qui avait soumis l’idée au ministre de la culture.

C’était il y’a déjà quelques semaines. Le député ouvre ainsi le débat sur une éventuelle taxe appliquée pour chaque connexion à un réseau social. Mais dans quel but ?

Il invoque ainsi la future réforme de la contribution à l’audiovisuel public (CAP) pour introduire une « taxation minime sur chaque connexion aux réseaux sociaux ».  

« Cela permettrait d’identifier les usagers. Et par conséquence limiter les attaques racistes, antisémites, sexistes et homophobes » explique Laurent Garcia. Une bonne idée ?

Le même député se contredit. En effet il précise qu’une telle mesure serait « difficilement applicable ». C’est pas très clair ! L’idée est en tout cas bel et bien là.

Instagram, Facebook, Twitter: les réseaux sociaux pourraient être taxés !

Instagram ou Facebook: Une censure des réseaux sociaux ? 

Cette mesure ne plaît pas. Pas surprenant ! D’ailleurs elle est même vue comme une censure des réseaux sociaux.

En effet, à terme, cette taxe pourrait aussi bien servir à surveiller les citoyens. Une idée qui n’est pas au goût de tout le monde. D’un autre côté, une telle taxe existe déjà ailleurs. En Ouganda par exemple.

En effet depuis 2018, les utilisateurs de Facebook, Twitter, WhatsApp ou Tinder doivent d’abord payer une taxe avant d’avoir accès au réseau social. D’ailleurs cette décision avait créé des heurts dans le pays. Pas étonnant !

En effet certains juge que son application est injuste. Et comment ! Sur le plan financier d’une part mais aussi vis a vis des libertés individuelles.

Cette mesure est aussi vite vue comme une censure des réseaux sociaux. Et on est bien d’accord.

Enfin, en France l’idée n’est pour l’instant pas prêtre d’être appliquée. Mais le débat est ouvert. Affaire à suivre.