Découvertes
Partager sur

Une IA nous permettrait de comprendre la langue des dauphins en 2021

Partager
Partager sur Facebook

Vous rêvez de pouvoir communiquer avec les animaux ? A priori, nous pourrions commencer avec les dauphins d'ici 4 années grâce à une IA...

Les dauphins font partie des animaux les plus intelligents de la planète. Et leur système de communication, ainsi que le lien social qu’ils entretiennent entre congénères, sont très développés. C’est pourquoi une entreprise a décidé de créer une IA qui déchiffrerait leur langue.

L’Intelligence Artificielle en question est déjà actuellement capable de déchiffrer près de 45 langues, pour un coût de 9 millions de dollars. La langue dauphine sera-t-elle la 46ème ?

Une IA parlerait bientôt le dauphin

C’est un projet ambitieux que propose la startup suédoise Gavagai AB. En partenariat avec le KTH Royal Institute of Technology de Stockholm, l’entreprise spécialisée dans le développement de technologies d’apprentissage du langage souhaite arriver à déchiffrer le système de communication des dauphins d’ici l’année 2021. L’objectif sera ainsi de récupérer le maximum de données sur leur langue pour l’interpréter.

Ce n’est cependant pas un hasard si la firme a choisi cette espèce particulière. Les dauphins ont des manières de s’exprimer entre eux proche des hommes. Notamment en constituant des phrases, et en ordonnant leurs mots dans un certain ordre. Les cétacés sont par ailleurs déjà utilisés par la Marine américaine pour les sauvetages. Mais aussi pour le déminage sous-marin. Qui sait quelles seront les possibilités offertes en accédant à une communication aussi poussée avec ces derniers ?

Un grand pas pour l’éthologie, mais pour l’homme ?

Si Gavagai AB réussit son pari dans moins de 5 ans, cela représentera une avancée phénoménale dans la compréhension des dauphins. Et l’on pourrait aussi envisager de s’atteler à la compréhension du langage d’autres espèces, comme les orques, ou même les singes. Cela représenterait notamment un outil très pratique pour les éthologues.

De plus, cela nous permettrait de mieux comprendre les animaux, et poserait peut-être certaines problématiques quant à notre comportement vis-à-vis d’eux. Actuellement, les dauphins sont encore chassés dans certaines régions du monde. Nos pratiques seront-elles les mêmes après une telle avancée ? Tout dépendra sur notre volonté d’utiliser une telle IA dans des intentions bienveillantes ou non.

Source