fbpx
Découvertes
Partager sur

Hologramme: une étude révèle que nous vivons tous dedans

Une étude révèle que nous vivons tous dans un Hologramme

Une nouvelle étude vient conforter la théorie selon laquelle "L'Univers est holographique". Selon cette dernière, nous vivons tous dans un hologramme

Réalité ou illusion ? Des travaux sur le rayonnement du Big Bang suggèrent que la théorie selon laquelle l’Univers est holographique est finalement… Très probable. Finalement, la réalité spatio-temporelle que nous percevons n’est peut-être qu’un hologramme.

Nous vivrions tous dans un hologramme

Tout d’abord, que raconte cette nouvelle étude au juste ? Le site Motherboard Vice explique que selon Elon Musk, grand ingénieur et inventeur, nous vivons tous dans un hologramme. Cette hypothèse peut paraître complètement folle. Et pourtant depuis les années 1990, de nombreux chercheurs en astrophysique s’y intéressent très sérieusement. Toutefois cette théorie est très vite oubliée, chaque vois qu’une nouvelle étude vient l’alimenter. Le site Kombini explique que « si, par le passé, la communauté scientifique refusait tout bonnement l’idée, pour se concentrer sur les secrets de la physique quantique… La théorie prend de plus en plus de poids à mesure que nous entrapercevons les limites de nos théories actuelles ». Donc, l’idée ne semble pas aussi folle que ça.

Un univers qui serait projeté en deux dimensions

La théorie d’un Univers en deux dimensions,  » projeté en trois dimensions » précise Konbini, n’est pas si improbable. Au contraire elle rejoint même l’idée selon laquelle notre réalité n’est qu’une simulation. De la même façons que nous développons des jeux adaptés en Réalité Virtuelle. Ce qui paraît complètement fou, mais qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que ce que vous voyez est vrai ? Le 30 janvier, une nouvelle étude, publiée dans le Physical Review Letters, vient de nouveau renforcer cette théorie.

Un Univers encodé dans une surface à deux dimensions

Comment cela fonctionne ? Le professeur Kostas Skenderis, responsable des recherches, donne quelques éléments de réponse à Phys.org. « L’idée est similaire aux hologrammes ordinaires… Où une image tridimensionnelle est encodée dans une surface à deux dimensions. Comme sur une carte de crédit. Sauf qu’ici, c’est tout l’Univers qui est encodé. » Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs britanniques, canadiens et italiens participants à l’étude ont analysé des irrégularités, appelées fond diffus cosmologique. En d’autres termes, des traces de l’explosion du Big Bang « encore détectables à tout moment dans l’Univers et même sur Terre » précise Konbini. Par exemple, lorsque vous allumez une télé hertzienne – la «neige» sur l’écran, vous voyez en grande partie ces fameuses irrégularités. Alors, convaincus ?

Sources : Konbini, Phys.org, Vice.