Découvertes
Partager sur

High-tech: la voiture autonome révolutionnera aussi les pneus !

Partager
Partager sur Facebook

Les voitures autonomes vont se généraliser dans les années à venir et elles vont aussi révolutionner le marché des pneus à travers le monde !

La voiture autonome s’est imposée, en quelques années, comme le futur de l’automobile mondial. Pourtant, les modèles sont encore peu nombreux et les voitures totalement autonomes sont encore des prototypes. Malgré tout, le monde des pneumatiques est également en train de suivre cette révolution en s’y adaptant. Ainsi, plusieurs grandes marques ont présenté des modèles révolutionnaires.

Des pneus connectés pour analyser la route

Les pneus du futur qui équiperont toutes les voitures autonomes. Ils devront évidemment aider le véhicule à analyser la route et à s’y adapter. Ils ont donc tous comme point commun et restent massivement équipés de capteurs. Et ils analysent en permanence la route. C’est-à-dire les défauts qui la composent, sa température, le dénivelé, etc.

Grâce à toutes ces informations, les ordinateurs de bord de la voiture autonome savent exactement comment adapter l’allure du véhicule pour lui offrir une conduite optimale. Cette conduite n’est optimale que si elle offre le maximum de sécurité aux personnes à bord tout en permettant d’atteindre des vitesses importantes sans consommer trop d’énergies.

Enfin, certains systèmes qui rendent les pneus intelligents sont déjà utilisés sur certains modèles de véhicules, principalement des camions dédiés au transport routier. Ces systèmes se rapprochent plutôt de la domotique et permettent de contrôler en permanence la pression des pneus. Ainsi, grâce à une application, le chauffeur est prévenu s’il doit intervenir sur un pneu pour éviter certains ennuis.

Des innovations coûteuses

L’inconvénient de ces innovations, c’est qu’elles vont évidemment être coûteuses. Alors qu’un étudiant avec un petit budget peut facilement trouver des pneus Goodyear à un prix tout à fait abordable aujourd’hui, ce n’est pas sûr qu’il puisse le faire encore demain. Il est même possible d’avoir des pneus adaptés à toutes les saisons sans trop de problèmes.

Évidemment, les pneus intelligents devraient avoir la capacité de s’adapter à tous les types de terrains. Et il ne sera donc pas forcément nécessaire de les changer lorsque la température variera de manière importante. Ou lorsqu’il y aura des risques de verglas. Cependant, ils ne représenteront pas pour autant une source d’économie.

Effectivement, les pneus s’abîment toujours et il n’y a pas grand-chose que l’on puisse faire pour l’empêcher. Les grandes marques proposent des pneus de qualité qui s’abîment moins vite et vous pouvez en changer selon la saison pour ralentir leur usure. Cependant, les pneus des voitures autonomes s’abîmeront aussi et ils risquent de représenter un coût très important qui rendrait alors les véhicules autonomes plus difficiles d’accès.

Des pneus à l’état de prototype

Pour le moment, ces pneus du futur ne sont, de toute manière, que des prototypes. Les grandes marques ne font que proposer des directions à l’avenir de l’automobile, mais ce sont les constructeurs et les consommateurs qui auront toujours le dernier mot. Cependant, cela ne les empêche pas de proposer des innovations et des concepts à couper le souffle.

On se souvient, par exemple, de Goodyear qui avait présenté sa vision du pneu du futur à Genève l’année dernière. Ce pneu s’appelle l’Eagle 360 Urban et il présentait la particularité, en plus d’être prévu pour des voitures autonomes, d’être totalement sphérique. La preuve qu’il est tout à fait possible de réinventer la roue et que Goodyear espère continuer à le faire.

Ce pneu sphérique n’était pas seulement visuellement impressionnant, il avait également de nombreuses capacités totalement futuristes. D’abord, ses nombreux capteurs lui permettent de tenir la voiture informée des variations de la route, mais pas seulement. Le pneu lui-même peut faire apparaître ou disparaître des rainures et des alvéoles pour s’adapter à la route ! En cas de crevaison, il peut même rouler sur une face indemne et réparer la crevaison tout seul avec un procédé chimique !