fbpx
Découvertes
Partager sur

Google veut détruire Facebook avec un flux d’actualité personnalisé

1000 Google Facebook actualité

Le géant Google a rénové son application Google actualité. Ce dernier se veut plus fidèle à ce que cherche l'utilisateur, se basant sur ses recherches.

La guerre de l’information ne s’arrête jamais, même en période estivale. En effet, Google a complètement modifié son service d’information via l’application Google Actualité. Celui-ci se veut plus fidèle aux recherches précédentes des utilisateurs. Ces derniers recevront des notifications des sujets qui les intéressent, à la manière de Facebook. Mais son nouveau service est-il vraiment utile ?

 

Google actu : comment fonctionne le service ?

 

Hier, Google a présenté son nouveau « feed », à savoir le fil d’actualité que présente Google Actu. Et c’est là son arme la plus puissante contre Facebook. Déjà, Google avait tenté de rivaliser avec le Géant bleu en lançant plusieurs réseaux sociaux. Google +, Wave, Buzz… Mais ce fut des échecs complets. Aujourd’hui il se lance dans l’autre point fort de Facebook : le flux d’actualité. Cela suffira-t-il pour le vaincre ?

Ce flux sera intégré directement sur le moteur de recherche de l’application. Ainsi, si vous regardez une bande annonce d’un film, l’appli vous proposera les séances pour aller voir ce même film. Aussi, il souhaite se recentrer sur ce que vous aimez. Résultats des matchs que vous n’avez pas pu voir en replay, horaires de magasin ouverts près de chez vous… Rien ne lui échappera.

 

Google actu : un problème d’enfermement de l’actualité ?

 

Évidemment, toutes ces actus seront classés par ordre de pertinence plutôt que par date. Un sujet qui vous tente vous sera indiqué par un « fil rouge » et vous pourrez indiqué quels sujets vous ne devez pas rater. L’interface se présente comme Facebook ou Twitter, en défilant vers le bas vos informations pour remonter dans le temps et la pertinence. De quoi faire légèrement peur pour certains.

En effet, ce problème avait déjà été repéré avec Facebook. En se focalisant sur les recherches que vous aimez, l’application risque de vous enfermer dans une boucle. Ainsi, vous ne serez alerté que de certains faits, que l’application juge digne à vous montrer. Heureusement, ce fil n’est disponible pour l’instant qu’aux États-Unis sur l’application. Mais prenez garde : Google is Watching you.