fbpx
Découvertes
Partager sur

Facebook et Twitter ressortent gagnants de la période de confinement !

Facebook et Twitter ressortent gagnants de la période de confinement !
Partager sur Facebook

Selon nos confrères de La Dépêche, Facebook et Twitter ressortent gagnants de la période de confinement. Découvrez pourquoi

Durant cette période de confinement, hormis se mettre devant une série, jouer aux jeux vidéos, lire ou cuisiner, nous n’avions pas grand chose à faire. C’est pourquoi, en complément de tout cela, certains se rendaient sur Facebook et Twitter.

Déjà devenu une habitude chez de nombreux utilisateurs, le fait de scroller son fil d’actualité permet de faire passer quelques minutes dans une journée. C’est pourquoi, en devant rester chez nous et en n’ayant « rien » à faire, le nombre d’utilisateurs sur les réseaux sociaux a fortement augmenté.

C’est notamment le cas de Facebook et Twitter donc. Comme le font savoir nos confrères de La Dépêche. En effet, le média a relayé les chiffres des deux applis, établis sur les dernières semaines.

Par exemple, nous apprenons que le réseau de Mark Zuckerberg a enregistré une hausse de +17% au niveau des revenus publicitaires sur le premier trimestre 2020 par rapport à celui de 2019. Atteignant, de ce fait, 17,44 milliards de dollars.

Quand on se concentre sur le nombre d’utilisateurs chaque jour, celui-ci connaît une hausse de 10% par rapport à 2019. Une jolie progression, donc, pour Facebook qui « profite » de cette période.

Facebook et Twitter ressortent gagnants de la période de confinement !

Facebook et Twitter ressortent gagnants de la période de confinement !

Comme Facebook, Twitter est en vogue

Comme nous vous le faisions savoir, Twitter n’est pas en reste non plus. Le réseau à l’oiseau bleu, lui, connaît une hausse de 3% sur le début de l’année 2020 comparé à l’an dernier en terme de revenus.

Cela, représentant donc pour le « cousin » de Facebook, un chiffre de 808 millions de dollars. Au niveau des revenus pubs, à ce niveau, une hausse est encore à noter. Toujours selon nos confrères, ces derniers s’élèvent à 682,2 millions d’euros. Soit +0,4% par rapport au début de l’année dernière.

Une hausse beaucoup moins forte que le réseau de Mark Zuckerberg, mais une hausse quand même. D’autant plus que le nombre d’utilisateurs quotidiens monétisables s’élève à 166 millions de personnes. En terme de chiffres, cela représente une hausse de +24 % en un an et +9 % par rapport au quatrième trimestre 2019.

Vous l’aurez donc compris, les grands gagnants de ce confinement semblent être Facebook et Twitter. Reste à savoir si cette hausse va continuer, une fois le confinement levé. Cela reste beaucoup moins sûr.