Découvertes
Partager sur

Affaire Facebook : Netflix dément avoir eu accès aux informations !

Affaire Facebook : Netflix dément avoir eu accès aux informations !
Partager
Partager sur Facebook

Face aux accusations qui pèsent sur Facebook pour les informations perso dévoilés à Amazon, Netflix, Spotify,Apple et Microsoft. Netflix dément en premier !

En effet, c’est un nouveau retentissement pour Facebook de nouveau accusé d’avoir partagé des données personnelles avec d’autres confrères. Netflix a donc communiqué un démenti à toutes ces allégations qui pèsent depuis quelques jours. Ils ont raison, mieux vaut montrer patte blanche pour ne pas être boycotté !

Netflix : Ils démentent tout

Donc, Netflix a eu la bonne idée de réagir à un article du New York times : « Au fil des ans, nous avons essayé différentes façons de rendre Netflix plus social »

« Par exemple, nous avons lancé en 2014 une fonction qui permet aux membres de recommander. Des séries et des films à leurs amis Facebook via Messenger ou Netflix, il n’a jamais été populaire, alors nous l’avons fermé en 2015. »

« À aucun moment, nous n’avons eu accès aux messages privés des abonnés Facebook. Ou n’avons demandé la possibilité de le faire » assure la plateforme »

Après l’enquête du NY Times, Facebook a reconnu avoir passé des accords. Mais « le partage de données n’enfreignait pas la vie privée des utilisateurs. Car il permettait uniquement l’accès aux données publiques ».

Cependant ils démentent avoir donné accès aux messages privés de ses membres. « Nous sommes en train de réduire les partenariats » promet néanmoins Facebook.

Facebook : Une grosse erreur !

En effet, Facebook a de nouveau usé de la confiance de ses usagers. En partageant avec Amazon, Netflix, Spotify, Apple et Microsoft toutes vos données personnelles. Assure le New York Times. Donc Facebook aurait de nouveau fait une belle erreur.

Touours d’après l’enquête du New York Times. Facebook a passé des accords privilégies dit « accords spéciaux ». Dans ces 150 entreprises ont peu compter 60 constructeurs de smartphones.

Donc à titre d’exemple, Bing le moteur de recherche de microsoft a eu accès a une liste d’amis de l’une des utilisatrice facebook. Puis grâce à cela, le moteur a pu améliorer ses suggestions en se basant sur les gouts de l’utilisateur.

Toutefois c’est un échange de bon procédés. Car certaines entreprises chinoise aurait en échange partager les données privées de leurs propres clients.