fbpx
Découvertes
Partager sur

Facebook et Instagram vont censurer les emojis « à caractère sexuel » !

Facebook et Instagram vont censurer les emojis
Partager
Partager sur Facebook

Instagram et Facebook apportent de plus en plus de changement à leur plateforme. Mais trop de contrôle tue le contrôle, les fans sont déçus !

Cet été, Facebook a fait de un grand chantier sur son site. Comme au sujet de sa charte de comportements. Instagram aussi, avec un contrôle des émojis ! On vous explique !

C’est donc un autre tournant que prend Facebook en changeant sa charte. Ainsi la célèbre appli a établis des règles, surtout sur ce qui apparaît comme appropriés ou non sur son site. Ainsi, de la même manière, Instagram aussi souhaite s’y mettre en disant au revoir aux émojis à caractère sexuel. Il faut dire qu’on peut dire beaucoup de choses avec ces fruits et légumes, vous le savez vous-même.

En effet depuis peu il y a eu un boom des comptes a caractère porno sur Insta. Ces comptes postent des coms sur les profils les plus suivis. A ce jour, l’appli ne censure que les poitrines féminines, et supprime chaque clichés aussitôt qu’apparait un bout de téton.

Facebook et Instagram font la chasse !

Ainsi, les émojis que l’appli Instagram va enlevé sont comme vous l’imaginez bien, l’aubergine, la pêche ou encore les gouttes d’eau. « Nous limitons le langage sexuellement explicite qui peut mener à la sollicitation, car certains groupes peuvent être sensibles à ce type de contenu. Ou avoir un impact direct, sur leur capacité à communiquer. Avec leurs amis et la communauté en général ». explique le réseau social.

Le réseau social Instagram semble en pleine crise cette année. En effet il y a peu de temps c’est la colonne « abonnement » qui se voyait supprimer. Un outil très prisé des stalkers que les abonnés ont eu du mal à voir partir. Toutefois, les adeptes de l’apli attendent car le pire est à venir. Il s’agit en effet de l’arrêt du nombre « de likes visibles » sous les photos. Affaire à suivre au sujet de tous toutes ces nouveautés ! C’est les influenceurs qui ne vont pas être content !