fbpx
Découvertes
Partager sur

Dashcams en voiture: renseignez-vous sur la loi avant de partir en vacances

Dashcams en voiture renseignez vous sur la loi avant de partir en vacances grande
Partager
Partager sur Facebook

Certains pays n'autorisent pas les dashcams, il faut se renseigner avant de partir en vacances à l'étranger sous peine d'être en infraction

Les grandes vacances approchent et, avec elles, les road-trips à travers l’Europe. En voiture, la dashcam semble devenue un gadget essentiel. Mais attention, parce qu’elle ne semble pas autorisée partout.

Si la dashcam semble de plus en plus populaire auprès des conducteurs et des assureurs français, son utilisation reste contrôlée par la loi. Ainsi, il reste autorisé de filmer ses déplacements. Mais le partage des images sur Internet est soumis aux lois concernant la vie privée. Dans certains autres pays d’Europe, la loi est beaucoup plus stricte ou, au contraire, plus permissive. Faites attention avant de partir en vacances

Vacances: Les dashcams et la vie privée

La France fait partie des pays les plus permissifs sur la question des dashcams, tout comme la Croatie, la Belgique, la Hongrie, l’Italie, et quelques autres pays d’Europe. Cependant, les dashcams et leur utilisation semblent tout de même soumises aux règles d’usage qu’implique la loi sur le respect de la vie privée. Faites attention avant de partir en vacances

Il est vrai qu’il suffit de consulter un comparatif des meilleures dashcams pour se rendre compte qu’elles sont devenues très performantes. Ainsi, il est facile d’identifier une personne ou une plaque d’immatriculation sur des images d’aussi bonne qualité. Les particuliers ne peuvent donc pas partager n’importe comment ce contenu. Que ce soit dans le cadre privé ou public, il faut avoir l’autorisation des personnes identifiables pour partager le contenu.

Les pays qui les interdisent !

Au nom de la préservation de la vie privée, certains pays ont interdit les dashcams. Il faut le savoir avant de partir en vacances. C’est le cas du Luxembourg, de l’Autriche et du Portugal en Europe. Pensez donc à désactiver et à démonter votre dashcam si vous en avez une. En cas de contrôle, vous risquez une amende de plusieurs dizaines d’euros.

Si ces pays ont pris la décision d’interdire les dashcams, c’est parce qu’ils ne souhaitent pas laisser peser la responsabilité du respect de la vie privée sur les épaules des particuliers. Effectivement, tous les pays qui autorisent les dashcams reçoivent fréquemment des plaintes de ce type. Or, une fois qu’un contenu apparaît sur Internet, il semble presque impossible de l’enlever.

Les pays qui tolèrent les dashcams

D’autres pays en Europe ont décidé de tenter une nouvelle approche. Ainsi, certains interdisent les dashcams qui filment en permanence, mais autorisent celles qui se montrent utiles en cas d’accident. C’est le cas des modèles qui s’allument en cas de collision ou de décélération importante. Ils sont utiles en cas d’accident et de délit de fuite, mais préservent mieux la vie privée.

Dans tous les cas, l’installation d’une dashcam doit respecter certaines règles de sécurité. Ainsi, elle ne doit pas obstruer la vue du conducteur et il est interdit de la manipuler pendant la conduite. Dans le cas contraire, la police pourra considérer cela comme une infraction aussi grave que de téléphoner au volant.