fbpx
Découvertes
Partager sur

Comment réduire facilement une empreinte numérique ?

Comment réduire facilement une empreinte numérique grande
Partager
Partager sur Facebook

Le trafic de données d’utilisateur devient de plus en plus inquiétant et la réduction d’une empreinte numérique est désormais essentielle

Comment limiter chaque trace numérique engendrée par Internet ? Pourquoi utiliser un VPN peut maximiser votre anonymat ? Nous répondrons aussi à ces questions depuis cet article.

L’empreinte numérique

Qu’est-ce qu’une empreinte numérique ?

L’empreinte numérique (également appelée digital footprint) est trop souvent négligée. Elle permet aussi d’avoir toutes les infos sur un profil lorsqu’il se connecte à Internet. En d’autres mots, votre base de données est aussi sauvegardée. L’intérêt principal est aussi de définir vos intérêts et préférences.

L’empreinte numérique passive et active

En pratique, 2 types d’empreintes numériques peuvent être définis.

Les données dites « passives » de l’empreinte numérique

L’empreinte numérique passive engendre aussi une récupération de données perso non-volontaire. Bref, aucune notif n’alerte la personne. Elle utilise l’adresse IP pour détecter les membres. Plus loin dans cet article, nous parlerons aussi de l’efficacité des VPN pour « brouiller vos pistes ».

Les données dites « actives »

L’empreinte numérique active concerne aussi chaque interaction volontaire sur le web. Le post d’un contenu sur un réseau social est ici un parfait exemple. Encore une fois, aucune notif ne permet d’alerter les personnes.

Quels sont les risques de l’empreinte numérique ?

Aux premiers abords, ces infos peuvent aussi sembler anecdotiques. Pourtant, celles-ci sont très appréciées par les pros du e-commerce. En effet, le profilage de prospects est aussi une solution webmarketing utile. D’autres entreprises utilisent les empreintes numériques comme un simple complément d’infos.

Un autre phénomène inquiétant concerne aussi l’utilisation de ce profilage lors d’entretiens pros. Cet article publié sur le site Journaldunet.com évoque la « popularité » de cette méthode discutable. Et il s’agit aussi ici d’une violation directe de la vie privée. Bref, l’anonymat sur le web reste aussi un thème qui mérite l’intérêt des internautes.

10 étapes pour préserver votre confidentialité numérique

La constitution et aussi la diffusion d’une empreinte numérique sont réalisées sans votre accord. Voici 10 astuces efficaces pour préserver votre confidentialité.

1. Sélectionnez un navigateur web adapté

Pourquoi ne pas essayer une solution alternative à Google Chrome ou aussi Microsoft Edge ? Certains navigateurs web garantissent l’anonymat. Vous pourriez aussi profiter d’un « mode de navigation privé », par exemple. Opéra et Tor sont sans doute les exemples les plus connus. Bref, n’hésitez pas à changer vos habitudes… Certains programmes pourraient aussi bien vous surprendre !

2. Analysez la politique de confidentialité numérique

La mise en place de la RGPD n’est pas anodine. Celle-ci impose aussi l’affichage d’une notif lors d’une visite sur un site français. La lecture d’une politique de confidentialité appliquée vous apportera aussi des infos. Certes, l’analyse de ce texte peut être pénible. Certains sites proposent aussi une personnalisation de ces termes… Pourquoi s’en priver ?

3. Désactivez vos comptes inactifs

Au fil des années, le cumul de comptes de différents services est aussi inévitable. Toutefois, il faut désactiver les profils inutilisés. Cela vous permettra de limiter votre empreinte numérique. Quelques minutes suffiront pour « faire le tri » et supprimer aussi ces données sauvegardées.

4. Faîtes le tri de vos boîtes mail

Un article publié en 2015 sur le site Capital.fr confirmait une info surprenante : plus de 43 millions personnes utilisent plusieurs boîtes mail. Saviez-vous aussi que le cumul d’adresses mail minimise l’anonymat ? Une nouvelle fois, pensez à supprimer vos anciens comptes.

5. Supprimez vos données récoltées

Google vous permet d’effacer vos données persos. Cela ne vous prendra que quelques minutes. N’hésitez pas à consulter cet article proposé par Europe1.fr pour en savoir plus à ce sujet.

6. Demandez la suppression de vos informations

Le règlement RGPD permet d’effacer vos infos perso à partir d’une simple demande. Pour cela, il vous suffit de contacter la personne qui gère un site ou service en ligne. Cette demande par mail permettra aussi de réduire votre empreinte numérique.

7. Utilisez des plugins

L’utilisation de plugins compatibles avec votre navigateur web peut booster votre anonymat. Voici deux exemples populaires :
Disconnect, utile pour réduire votre empreinte et accélérer aussi le chargement des pages web
uBlock Origin, idéal pour limiter la récolte de données et aussi bloquer les publicités
Vous les trouveras dans le store de votre navigateur web préféré.

8. Ne participez pas aux « questionnaires déguisés »

Facebook et d’autres réseaux sociaux proposent de nombreux jeux. Certains d’entre eux sont présentés sous forme de questionnaires. Quelques clics suffisent alors pour déterminer « quel animal vous représente le mieux » ou encore « à quelle âge allez-vous rencontrer votre âme sœur ». Néanmoins, ces tests mettent souvent fin à votre anonymat. Abstenez-vous et préférez d’autres jeux à ceux là.

9. « Sabotez » la récolte de vos données

Enfin, vous pourriez aussi « saboter » la récolte de vos données perso. Pour cela, n’hésitez pas à renseigner des infos erronées sur les formulaires en ligne. Cependant, n’oubliez pas qu’il faut utiliser une adresse e-mail accessible. Dans le cas contraire, il vous sera impossible de terminer votre inscription.

10. Utilisez un VPN pour réduire votre empreinte numérique 

De nombreux forums sur le web conseillent d’avoir un VPN pour garantir l’anonymat. Ces réseaux privés virtuels sont très utiles :
L’accès depuis un réseau dit « intermédiaire » afin de supprimer votre localisation
Le chiffrage de données entrantes et sortantes via un protocole de cryptage
L’application d’un système DNS où le masquage de l’adresse IP préserve l’anonymat

L’installation d’un VPN vous permettra de :
Optimiser votre confidentialité
Réduire les risques de piratage
Accéder aussi à certains services inaccessibles en France
Supprimer le bridage d’une connexion (imposé par le FAI)
Bref, les réseaux privés virtuels VPN sont très utiles. Libre à vous de choisir un service adapté à vos attentes.

Pour conclure

La réduction d’une empreinte numérique est très utile pour naviguer sur le web en toute sécurité. Les astuces présentées dans cet article vous permettront de protéger vos données. Avoir un VPN vous aidera aussi votre anonymat.