fbpx
Découvertes
Partager sur

Apple dévoile le nouveau MacBook plus fin et plus épuré

Apple dévoile le nouveau MacBook plus fin et plus épuré

Apple a profité de sa Keynote pour dévoiler son nouveau MacBook plus fin et plus léger, il se débarrasse néanmoins de la plupart de sa connectique au profit d'une prise unique. Cher et peu puissant, l'appareil fait déjà jaser les technophiles

Hier soir se tenait la conférence d’Apple à Cupertino. Si la plupart des technophiles attendaient ce moment pour découvrir l’Apple Watch, la firme californienne a également présenté son nouveau MacBook, comme le pressentaient les rumeurs. Si la suprématie d’Apple et sa capacité à innover et à surprendre sont de plus en plus remises en question – et l’Apple Watch vient confirmer ces doutes – le MacBook présenté lors de la Keynote a lui aussi de quoi inquiéter.

Un gros travail sur la finesse de l’appareil

Tout d’abord, il convient de saluer le travail d’Apple concernant le design et la finesse de l’appareil, les ingénieurs semblent d’ailleurs en avoir fait leur cheval de bataille. Ce nouveau MacBook – qui n’apparaît pas en tant que MacBook Air sur le site d’Apple – a donc l’avantage d’avoir une épaisseur de 13 mm, avec un poids de seulement 0,9 kg.

Le clavier a été revisité et occupe désormais toute la place du support. Les touches sont plus fines et plus ergonomiques. Le Trackpad accueille de son côté une nouvelle technologie : exit le traditionnel clic gauche/clic droit, avec Force Touch, l’utilisateur peu effectuer différentes actions en variant les pressions. Il ressentira également un retour haptique en fonction de ce qui se déroule à l’écran.

Apple dévoile le nouveau MacBook plus fin et plus épuré
Apple dévoile le nouveau MacBook plus fin et plus épuré

Une sule prise pour tout faire sur son MacBook

Vient ensuite la question de la connectivité et de la puissance, et de ce côté là, Apple déçoit. Le MacBook ne comporte que deux prises : une pour brancher un casque et une autre… pour tout faire. Il n’y a en effet pas de prise USB classique, mais une prise USB C qui gérera le USB réversible, la charge, la sortie vidéo (DisplayPort 1.2) ainsi que le VGA et le HDMI qui requerront elles des adaptateurs (Apple semble adorer les adaptateurs). N’espérez donc pas regarder une film en HDMI sur votre téléviseur tout en rechargeant votre Mac. Le lecteur CD est lui aussi aux abonnés absent comme sur le MacBook Air. On salura tout de même l’écran Retina 12 pouces avec une résolution de 2 304 × 1 440 et au format 16:9.

Un Mac peu puissant mais toujours aussi cher

Sous le capot, le nouveau MacBook apparaît un peu fébrile : la première version embarque un processeur Intel Core M dual-core cadencé à 1,1 GHz avec un Turbo à 2,4 GHz, 8 Go de mémoire vive, une puce HD Graphics ainsi qu’un SSD de 250 Go. Pour ce qui est de la deuxième version, le processeur sera cadencé à 1,3 GHz pouvant aller jusqu’à 2,9GHz en Turbo, et inclura un SSD de 512 Go. Apple a également intégré une technologie de refroidissement au processeur pour se permettre d’enlever le ventilateur du MacBook : fini le bruit sourd pendant les tâches gourmandes en énergie. L’aspect qui fâche d’autant plus est très certainement le prix : la version au plus faible processeur coûte 1299 $, et la version la plus performante s’élève à 1559 $. Il sera commercialisé à partir du 10 avril en trois coloris or, gris et argent.

Source : Gamergen