fbpx
Découvertes
Partager sur

Apple au top: la marque enregistre les meilleurs résultats de son histoire !

Apple au top: la marque enregistre les meilleurs résultats de son histoire !
Partager sur Facebook

Apple affiche une belle marge de progression depuis ses débuts. La marque aux iPhone a enregistré ses meilleurs résultats depuis sa création.

Les derniers résultats viennent de tomber pour Apple. Record battu ! La firme y affiche sa meilleure progression depuis son existence. La Pomme peut donc dire merci à ses iPhone. MCE TV vous en dit plus.

Apple, la firme de Cupertino vient de publier ses résultats financiers au T4 de 2019. Résultat des courses : son chiffre d’affaires à atteint les 91,8 milliards de dollars. Si la firme s’en sort si bien, c’est grâce à trois de ses secteurs de vente. Le premier, celui de ses iPhones, qui est le nerf de la guerre. Ensuite, viennent les services et les « wearable ».

La vente des iPhone représente à elle seule plus de 60% des revenus d’Apple. Par ailleurs, les « services » ont aussi contribuer à gonfler ce chiffre d’affaires. En effet, Apple TV+, iCloud et Apple Musique représentent 12,72 milliards de dollars. Quant aux « wearables » (Airpods et Apple Watch), ils constituent 10 milliards de dollars.

Apple booste ses ventes grâce aux l’iPhone 11 et 11 Pro

On peut dire qu’Apple a passé de bonnes fêtes. Il faut dire que la firme de Tim Cook a connu un vif succès grâce à ses derniers flagships : l’iPhone 11 et l’iPhone 11 Pro. Le patron d’Apple a dit qu’il y avait eu une « forte demande pour ces modèles ». Ainsi, la vente des deux smartphones à la pomme a grimpé à 55,96 milliards de dollars. C’est 7 fois plus que les attentes de la marque, qui étaient de 51 milliards.

Si ce n’est pas la plus grosse part de vente de la firme, les wearables affichent la plus grosse marge de progression (37%). En revanche, la vente des Macs et des iPad stagne un peu. Ces deux produits n’ont affiché respectivement que 7 et 5 milliards de dollars environ. Concernant les ventes du T1 de 2020, la Pomme n’espère pas dépasser la barre des 67 milliards de dollars. Cela s’explique par le coronavirus, qui risquent d’affecter les sous-traitants chinois.