Découvertes
Partager sur

Le bénéfice net de Facebook en chute libre

Le bénéfice net de Facebook en chute libre
Partager
Partager sur Facebook

Le célèbre réseau social fondé par Mark Zuckerberg a vu son bénéfice net dégringoler en 2012 à 53 millions de dollars alors qu’il avait atteint un milliard de dollars l’année précédente

Pour justifier une telle baisse, le groupe a invoqué principalement les conséquences suite à son entrée en bourse qui ont provoqué des coûts liés aux rémunérations en actions versées à ses dirigeants. Le quatrième trimestre a vu le bénéfice net reculer de 79% à 64 millions de dollars. Le bénéfice par action hors exceptionnels a toutefois dépassé les attentes des analystes, ressortant à 17 cents sur le trimestre et 53 cents sur l’année.

Le chiffre d’affaires a bondi de 37% sur l’ensemble de l’année, à 5,1 milliards de dollars, et de 40% au dernier trimestre, à 1,6 milliard. C’est là aussi légèrement au-dessus du consensus du marché, qui était respectivement de 5,04 et 1,53 milliard.

Le mobile rapporte

Les revenus dans le mobile du groupe ont affiché aussi une accélération encore inexistante il y a un an. Ils représentaient 23% de ses revenus publicitaires au quatrième trimestre contre 14% au troisième trimestre.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York, l’action Facebook a pourtant plongé de plus de 10% juste après la publication des résultats. Il perdait encore 4,48% à 29,84 dollars vers 22h30.

Avant la publication des chiffres, les analystes avaient prévenu que les attentes envers le groupe étaient très élevées. Et cela surtout après les bons résultats affichés par d’autres groupes internet comme Google par exemple, et que le marché risquait de se montrer déçu s’il ne battait pas très largement les prévisions.

Guillaume Dispagne