fbpx
Découvertes
Partager sur

Google : la nouvelle version de Maps faite pour les cyclistes

Google : la nouvelle version de Maps faite pour les cyclistes

Les cyclistes seront ravis de cette nouvelle mise à jour de Google Maps qui est désormais véritablement taillée pour eux

L’application est désormais incontournable et comptabilise à elle seule, plus d’un milliard de téléchargements et est en constante amélioration. Aujourd’hui grâce à la nouvelle mise à jour de Google Maps, la 8.2, les utilisateurs à vélo de l’application seront ravis d’avoir du chemin à faire.

Cette mise à jour n’est pour l’instant disponible que sous Android mais propose désormais de nouvelles fonctionnalités qui feront plaisir aux amoureux de la petite reine. Elle proposait déjà, comme pour les tracés du tour de France, de visualiser les différents cols classés dans différentes catégorie mais aujourd’hui c’est encore mieux.

Avec cette mise à jour, l’une des applications phare de Google vous permettra de prévisualiser le relief du parcours et ainsi d’anticiper les possibles difficultés que vous pourriez rencontrer. Une courbe de montée et de descente sera votre meilleur atout (prenant compte de l’altitude maximale et minimale entre l’endroit d’où vous souhaitez partir et votre lieu d’arrivée) vous permettra de planifier au mieux votre itinéraire.

Une commande vocale bientôt disponible

La mise à jour n’est disponible qu’en bêta et est réellement faite pour les cyclistes puisque ces analyses ne sont faites que sur les route et non pas les sentiers. Avec la possibilité de planifier son taux de dénivelés par parcours les grimpeurs seront aux anges. Autre nouveauté qui séduira tout le monde, la possibilité de commander vocalement le téléphone pour ne pas avoir à s’arrêter toute les deux minutes, conduire son vélo tout en regardant quelle distance vous avez déjà parcouru n’étant vraiment pas conseillé.

Il sera possible de poser des questions à son téléphone comme par exemple « quelle distance me reste-t-il à parcourir ? » mais seulement en anglais… On ne doute pas qu’une déclinaison dans plusieurs langues est envisagée par le géant américain.