fbpx
Découvertes
Partager sur

NASA : elle veut imprimer des pizzas en 3D pour les astronautes

NASA : elle veut imprimer des pizzas en 3D pour les astronautes

Bientôt les pizzas pourront être imprimées prêtes à déguster. La Nasa a comme projet de développer l’imprimante 3D pour la nourriture, notamment pour varier l’alimentation de ses astronautes dans l’espace

Une pâte, de la sauce tomate et quelques aromates et le tour est joué. Il n’en faudra pas plus à l’imprimante 3D pour imprimer une pizza prête à déguster. L’invention n’en finit pas de repousser les limites de la science. Elle permet d’imprimer tout simplement un tas d’objet – et même ce pistolet qui avait fait polémique. Demain, elle pourrait même imprimer de la nourriture.

Imprimer sa pizza

L’agence aérospatiale américaine s’est tournée vers l’ingénieur Anjan Contractor et a subventionné ses recherches à hauteur de 125 000 dollars. Le scientifique a créé un prototype d’imprimante visant une production automatisée alimentaire.
L’objectif est d’utiliser des poudres comestibles à la place de l’encre contenu dans les cartouches. Et miracle : au lieu d’imprimer un document on imprime …de la nourriture totalement comestible !
Le principe est plutôt simple : l’imprimante fonctionne couche par couche. La première couche de pâte est cuite pendant l’impression. Elle est ensuite recouverte d’une couche de sauce tomate à base de poudre de tomate, d’huile et d’eau. Et pour finir, une couche de protéines.

Lutter contre la faim dans le monde

Une petite invention miracle qui pourrait aider à fournir aux astronautes de quoi se nourrir de manière plus variée durant leurs longs séjours dans les étoiles. Mais pas seulement. Elle permettrait également de mettre fin aux pénuries alimentaires, tout en réduisant les déchets. Dans une interview au site Quartz, Anjan Contractor explique Sous cette forme, la nourriture va peut-être durer jusqu’à 30 ans .

Pour ne pas vous laissez sur votre faim, on vous montre une vidéo de l’ingénieur, où une imprimante 3D imprime du chocolat !

Julie Minvielle l’Express –BFMTV