Découvertes
Partager sur

PS4 : Sony déterre la hache de guerre contre la Wii U et la Xbox 720

PS4 : Sony déterre la hache de guerre contre la Wii U et la Xbox 720
Partager
Partager sur Facebook

Sony parie son avenir dans le monde du jeu vidéo avec sa nouvelle console PS4 présentée hier soir à New York, avec notamment des fonctionnalités axées sur le réseau social entre joueurs, et un nouveau bouton de partage sur la manette

Pour Sony, la PS4 représente sa première attaque dans la guerre des consoles à venir. Elle sera dotée d’un processeur à huit coeurs, et se concentrera sur les fonctions sociales entre joueurs. Grâce à un nouveau bouton ancré directement dans la manette, le joueur sera à même de partager en direct son jeu à distance avec ses amis, et même les laisser jouer à leur place pour surmonter un passage difficile.

Le Cloud Gaming a lui aussi été plebiscité par les ingénieurs de Sony, avec une potentielle dématérialisation totale du jeu, permettant au joueur de jongler entrer les supports, et notamment avec la PS Vita, dernière console portable du constructeur japonais. Selon la conférence de presse d’hier soir, « la PS4 doit se distinguer des autres appareils et prouver qu’elle est capable de proposer une expérience de jeu qu’on ne peut pas retrouver ailleurs ». Vaste programme.

On nous indique également que « l’élargissement de la cible initiale interviendra sans doute plus vite pour cette génération, parce que le prix de lancement sera vraisemblablement plus attractif, comparé à la PS3 », sortie à un prix exorbitant à sa sortie en mars 2007, à près de 700 euros.

Le jeu comme réseau social

On s’en doutait, la fonction sociale de la PS4 sera l’argument numéro un de vente, mais devra faire face à ses concurrents historiques que sont Nintendo et Microsoft. Pour la marque de Mario Bros il faudra avant tout miser sur la tablette-manette fournie avec la Wii U, davantage que sur l’aspect technique. En effet, le second écran favorisera également le partage entre joueurs, mais dans une même pièce, un joueur pouvant contrôler le jeu à l’écran avec une manette classique alors que le second pourra aider le premier à progresser en parallèle.

Du côté de Microsoft, c’est le Kinect qui fournira l’évolution ludique tant attendue par le constructeur américain, à savoir la suppression totale de la manette pour permettre au joueur de contrôler le jeu uniquement grâce aux mouvements de son corps. Si les débuts du Kinect sont mitigés en termes de prise en main, on peut supposer qu’un effort conséquent sera appliqué à la Xbox 720 de ce point de vue. Mais pour en savoir plus, il faudra patienter encore quelque peu.

B.M.