fbpx
Découvertes
Partager sur

Samsung : la société coréenne rachète SmarThings pour concurrencer Apple et Google

Samsung : la société coréenne rachète SmarThings pour concurrencer Apple et Google

La course aux objets connectés suit sa folle lancée et aujourd’hui c’est Samsung qui rachète SmarThings, un fabricant d’objets connectés en tous genre

Cette série de rachats de la part des trois grands géants que sont Google, Apple et Samsung n’est pas prête de s’arrêter. Samsung nous le prouve encore aujourd’hui alors qu’il est en passe de racheter la société SmarThings pour près de 200 millions de dollars. Ce rachat est aussi un excellent moyen pour la firme Coréenne de prouver qu’elle ne se laissera pas distancer dans cette course effrénée.

La semaine dernière, deux grands noms de l’informatique, à savoir Intel et Dell, s’associaient à Samsung lors de l’Open Interconnect Consortium pour pouvoir prochainement rivaliser avec Apple et son Homekit et Google avec Nest. Si ce rachat se concrétise, ce qui est fortement probable, Samsung s’offrira une Start Up déjà bien développée avec une base assez solide.

Ce schéma est le même que celui de Google avec le rachat de Nest, société spécialisée dans les thermostats « intelligents », qui avait été racheté pour pas moins de 3 milliards d’euros par le géant il y a quelques mois.

Samsung aura toute une gamme de produits

Cette petite Start-Up est réputée pour le fait de permettre à ses clients de surveiller leurs habitations lorsqu’ils sont en déplacement. La surveillance se fait grâce à une caméra sans fil reliée directement à un smartphone ou une tablette. Mais ce n’est pas son seul atout : avec une application à installer sur son téléphone, elle permet de contrôler, à distance, les lumières de la maison ou encore l’ouverture des portes.

Pour pouvoir se développer rapidement, l’entreprise a réussi à récolter plus de 15 millions de dollars l’année dernière. Avec un panel assez varié de produits mais aussi une expérience non négligeable en termes d’objets connectés, SmarThings pourrait bien apporter plus que ce que Samsung prévoit d’acquérir.