fbpx
Découvertes
Partager sur

Premiers essais des F1 électriques à 220 km/h

Premiers essais des F1 électriques à 220 km/h

D’ici deux petits mois à peine s’ouvrira un championnat automobile d’un tout nouveau genre, les voitures seront toutes des F1 électriques

Elles ont le physique de véritables F1 mais ce n’en n’est pas. C’est F1 électriques, appelées Formule E, seront au départ d’un futur championnat qui ouvrira dans deux mois. Ces voitures de courses ont fait leurs phases de test dans les rues de Londres et ont réussies à briller par leurs performances.

Ces test sont obligé d’être menés car le championnat créé grâce à la FIA démarrera le 13 septembre prochain à pékin. Les voitures seront donc silencieuses ce qui pause un petit problème quant à l’ambiance que les fans de grosses cylindrés affectionnent particulièrement mais pas de soucis, les organisateurs ont déjà prévu une flopée de Dj qui assureront le spectacle sur tous le tour du circuit.

La FIA sait parfaitement que ce championnat ne pourra jamais concurrencer les championnats « classiques », le directeur sait que le public visé ne sera pas vraiment fan de courses automobiles et qu’il ne se déplacera pas sur les circuits pour assister aux courses. C’est pour cela qu’il a choisit de faire courir ses bolides dans les rues des plus grandes villes du monde à savoir Londres, Berlin, Buenos Aires ou encore Miami.

Faire fructifier le marché des voitures électroniques

Cette nouvelle compétition n’a pas uniquement pour but de créer un nouveau sport, il s’agit bien la de favoriser les investissements dans le développement de la voiture électrique.

En effet, les améliorations apportées aux formules 1 sont généralement appliquées aux voitures que les gens normaux utilisent tous les jours, il est donc facilement concevable que le développement de ce nouveau E sport permettra des avancées dans le domaine des voitures électriques. Le but est d’avoir davantage de voitures électriques dans les rues de toutes les villes du monde.