fbpx
Découvertes
Partager sur

150 entreprises internet s’unissent pour la neutralité du net

150 entreprises internet s’unissent pour la neutralité du net

La Federal Communication Comission, la FCC, vient de recevoir un courrier officiel de la part de plus de 150 entreprises internet. Leur objectif : faire respecter leur droit d’être traité de manière équitable.

De nombreux grands noms d’internet ont participé à la rédaction de ce courrier comme Microsoft, Google, Facebook ou encore Amazon. Beaucoup de points sont évoqués dans ce courrier mais l’un des principaux est l’avenir d’internet : <cite>Les règles de la Commission devraient protéger les utilisateurs et les sociétés Internet contre les blocages, les discriminations et les accès prioritaires payants</cite>. Ce courrier survient à la suite d’une consultation publique menée par la FCC. Ces consultations serviront à la FCC pour qu’elle puisse mettre en place un nouveau cadre réglementaire pour les sociétés américaines. Un nouveau projet, présenté à la fin du mois d’avril dernier, permet aux fournisseurs internet de proposer des tarifs préférentiels à ses clients. Pour faire plus simple, les sites internet qui accepteront de payer plus auront une connexion optimale et ceux qui n’auront pas les moyens devront essayer de tenir la distance ou posséder une connexion de qualité inférieur.

<h2>Beaucoup de complication pour le réglementer</h2>

De grands groupes d’investisseurs ont également écrit à la FCC. Des groupes comme Andreessen Horowitz ou encore Union Square Ventures déclarant : <cite>Si les grandes sociétés peuvent payer pour une meilleure vitesse de connexion ou un temps de latence plus faible, Internet ne bénéficiera plus de règles du jeu équitables, dénoncent-ils. Les start-up dont les services dépendent de la vitesse (jeux, vidéos, systèmes de paiement) ne pourront certainement pas surmonter ce déficit, peu importe leur degré d’innovation</cite>. Cette neutralité du net était l’une des missions de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle. A l’heure actuelle les opérateurs n’ont pas les moyens légaux pour pouvoir faire payer les gros consommateurs de bandes passantes. Les 5 commissaires à convaincre plieront ils ? il est fort probable que oui mais tout est encore possible.

Découvrez notre dossier spécial Bac 2014

dossier bac 2014

Vidéo à ne pas manquer