fbpx
Découvertes
Partager sur

Rosetta : comment ce petit engin va permettre de percer les mystères du système solaire

Rosetta comment ce petit engin va permettre de percer les mystères du système solaire

La mission Rosetta touche à sa fin, et le robot Philae devrait s'amarrer aujourd'hui sur la comète Tchouri. Un nouveau pas de géant pour l'homme

Lancée il y a déjà dix ans, le 2 mars 2004 pour être précis, la mission Rosetta connaît enfin son aboutissement ce mercredi. Après un voyage long de 500 millions de kilomètres, la sonde européenne va larguer son robot, Philae, sur la comète Tchouri. Des analyses pourront alors débuter pour permettre de mieux comprendre les mystères du système solaire et, peut-être, tenter de découvrir les origines de la vie sur Terre.

Rosetta, une mission ambitieuse

C’est par son compte Twitter que la sonde Rosetta a annoncé être sur la bonne trajectoire pour larguer Philae. Le feu vert a été donné vers 10h, heure française, et le largage du robot laboratoire de 100 kilos a bien eu lieu a environ 20 kilomètres de la surface de la comète. Ce dernier parcourra cette distance en chute libre, pour un atterrissage prévu aux alentours de 17h, si tout se passe bien. Car la surface sur laquelle se posera Philae est très accidenté, et la moindre erreur de calcul dans les trajectoires pourrait avoir des conséquences désastreuses.

Une fois arrivée sur place, le robot pourra alors commencer à procéder à des analyses de terrain. Il enverra des images grâce à ses sept caméras, et recueillera des échantillons de la surface de Tchouri. Une prouesse, qui pourrait permettre d’en savoir plus sur notre système solaire et son évolution depuis sa création. Comme on pense que les comètes ont bombardé la Terre, explique Francis Roacard, astrophysicien Français, au micro de BFM, et que l’eau des comètes a probablement constitué une partie des océans, le carbone des comètes a pu, lui aussi, se retrouver dans les océans terrestres. Dans un milieu liquide, ce carbone a pu réagir et fabriquer les premières membranes, donc les premières cellules, c’est-à-dire le vivant.

En gros, le carbone des comètes pourrait-il être à l’origine du développement de la vie sur Terre ? Telle est la question qui a débouché à la création du projet Rosetta. Une réponse pourrait bien être donnée dès ce soir. Il faut environ une demie-heure aux images envoyées par Philae pour parvenir jusqu’à nous. Si tout se passe bien, les premières images de la comète sont donc attendues aux alentours de 18h.