fbpx
Découvertes
Partager sur

Apple : il vole pour plus de 300 000 dollars de matériel informatique à la firme

Apple : il vole pour plus de 300 000 dollars de matériel informatique à la firme
Partager
Partager sur Facebook

Un américain de 24 ans a réussi à escroquer une quarantaine d'Apple Store et voler pour plus 300 000 dollars de matériel. Il utilisait une méthode simple basée sur une faille des services bancaires

309 768 dollars, 42 Apple Stores dans 16 Etats différents : voilà le pitch de départ de l’aventure de Sharron Laverne Parrish Jr, un escroc américain de 24 ans qui s’en est mis plein les fouilles sur le dos du géant californien de l’informatique et de la téléphonie mobile. Plutôt que d’enfiler une cagoule et de tenter de rentrer par effraction dans des Apple Store ou en braquant des employés ou clients, Sharron a utilisé une méthode beaucoup plus subtile.

Un faux appel à la banque avec un faux code d’autorisation bancaire

Le premier méfait remonte à Décembre 2012 et le mode opératoire est resté inchangé pour tous les autres vols : Sharron se rendait dans des Apple Store, faisait mine d’acheter du matériel de la marque mais au moment de payer : ses cartes bleues ne passaient pas, toutes bloquées par les banques. Il faisait alors mine d’appeler ces dites banques en leur demandant de débloquer la situation en ayant recours à un code d’autorisation bancaire. Ces appels étaient évidemment faux et l’escroc n’avait qu’a donner un code avec le bon nombre de chiffres pour que le paiement soit autorisé, personne ne vérifiait l’authenticité de ce code. Le nombre de chiffres n’a pas été révélé pour ne pas donner de mauvaises idées.

Les employés d’Apple, seuls fautifs

Sharron a ainsi parcouru les Etats-Unis d’Apple Store en Apple Store, raflant la mise à chaque fois. Il a donc finalement récolté pour 309 768 dollars sur le dos d’Apple qui ne peut que s’en mordre les doigts, étant donné que ce sont les employés d’Apple qui ont autorisé toute ces transactions.

Sharron a finalement fini par être arrêté, fort heureusement pour la firme de Cupertino – même si on imagine bien que ce n’est pas une si petite somme qui fera couler son empire – et est incarcéré à la prison de Pinellas County dans l’attente de son procès.

Sources : Gizmodo, Business Insider