Découvertes
Partager sur

Windows XP, c’est fini le 8 avril

Windows XP, c’est fini le 8 avril
Partage
Partager sur Facebook

Après 13 ans de bons et loyaux services, Windows XP tire sa révérence le 8 avril. Pourtant près de 28 % des ordinateurs tournent encore avec

Il ne reste plus que quatre jours avant que Microsoft n’offre plus de mise à jour pour son ancien système d’exploitation Windows XP. Microsoft cessera donc de l’alimenter et de le protéger. Une aubaine pour les pirates et tous les virus qui se baladent. Près de 500 millions d’ordinateurs qui en sont équipés des particuliers aux entreprises sont donc menacés.

Cependant, pas question de jeter votre ordinateur. Il faut juste prendre quelques précautions. Evidemment il vous faudra un anti virus et les experts conseillent de supprimer le navigateur Internet Explorer. A la place, mieux vaut installer un navigateur comme Mozilla ou Google Chrome. Et si vous voulez vraiment garder votre ordinateur longtemps, il vous ait conseillé de ne plus aller sur internet. Le traitement de texte et le démineur resteront donc vos seuls amis.

Windows XP très présent en France

D’après une enquête réalisée par le cabinet Net Market Share pour le mois de mars 2014, 28% des ordinateurs fonctionnent encore sous Windows XP. La Chine et les autres pays d’Asie sont les pays qui l’utilisent le plus. La France n’est pas non plus un très bon élève puisqu’une grande partie des administrations françaises continuent de fonctionner sous Windows XP rappelait l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. Selon une autre étude réalisée par AT Internet, en février dernier, 14 % des connexions Internet étaient encore réalisées sous Windows XP. La version plus évoluée Windows 8 ne représente elle que 4 %.

A l’échelle mondiale, plus de 10% des ordinateurs utilisés par des gouvernements de tous pays et des entreprises internationales sont toujours en possession de Windows XP selon une étude de Qualys, une entreprise de cybersécurité. En France comme ailleurs dans le monde, la décision de Microsoft de ne plus prendre en charge Windows XP devrait être un moyen de remplacer (enfin) le très vieux système d’exploitation.

Photo DR