IsAnyoneUp.com: la vengeance des cocus - Ma Chaîne Étudiante MCE http://www.mcetv.fr Ma Chaîne Étudiante MCE http://www.mcetv.fr
canaux

breaking news

IsAnyoneUp.com: la vengeance des cocus

06 avr 2012 à 19:00, par
IsAnyoneUp.com: la vengeance des cocus
Non classé

IsAnyoneUp.com propose à ses utilisateurs un service bien particulier : mettre en ligne, aux vues de tous, des photos d’eux ou de leurs ex nus ou dans des situations pour le moins compromettantes ainsi que leurs infos personnelles

Avez vous déjà envoyé une photo de vous partiellement ou totalement nu-e à votre moitié ? Si oui, il se peut que celle-ci se retrouvent sur IsAnyoneUp.com, parfois accompagnée de votre nom, prénom, numéro de téléphone, ville et un lien vers votre compte Facebook ce qui entraine généralement un harcèlement sur les réseaux sociaux et par téléphone.

Le « revenge porn »

Qui pourrait être assez inconscient pour poster des photos de soi nu accompagnées de toutes ses données personnelles ? Si de plus en plus de personnes y publient des photos pour s’exhiber, le site fonctionne principalement sur l’idée du « Revenge porn ». Le principe est simple : votre copain ou copine vous quitte ou vous trompe et vous décidez de vous venger en rendant publique vos « archives » en diffusant photos et vidéos privées obtenues pendant votre relation. Le site AnyoneIsUp.com est là pour ça : une sorte de Facebook maléfique sur lequel publier des photos compromettantes de votre ex. Si ça peut vous rassurer, la parité est totalement respectée avec une section « Filles » et une sections « Mecs », sur ce site qui fonctionne grâce au voyeurisme et la participation régulière de ses visiteurs.

Une faille juridique

Le plus troublant, c’est que le site semblerait tout à fait légal aux Etats-Unis. En tant que site participatif, il ne sert « que » d’interface à ses utilisateurs qui en soumettent le contenu, comme sur Youtube. IsAnyoneUp.com n’est ainsi pas légalement responsable à partir du moment ou ses utilisateurs certifie qu’ils ont le droit de diffuser les images qu’ils proposent, que ce soit vrai ou non. Le site n’étant pas propriétaire des images, il n’est pas légalement responsable de leur provenance. La seule vérification faite par les chargés du site est de vérifier l’âge légal des personnes photographiées.

Hunter Moore, double maléfique de Mark Zuckerberg

Hunter Moore (photo), jeune fondateur du site devenu une célébrité notoire aux Etats-Unis, a déjà reçu plusieurs menaces de poursuites juridiques mais aucune n’a jusqu’à ce jour abouti. Cependant, agressé puis poignardé par une jeune femme dont les photos avaient été publiées sur son site, il s’est contenté de ne plus publier de photo de la région de San Francisco, où il réside et éviter de s’attirer les foudres de ses voisins et voisines.Au quotidien New-Yorkais The Voice le jeune homme s'est félicité du succés de son site et du retour financier qu'il en retire:

"Je vais passer pour un gros connard maléfique, mais soyons réaliste une seconde: si quelqu'un se tuait [après s'être retrouvé sur le site], imaginez l'argent que je me ferais. Au fond, je ne veux pas que quelqu'un se fasse du mal. Si ça arrivait? Merci pour les thunes."

- Pierre Delrieu -

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE

Comments are closed.

  • Découvrez nos fiches établissements

    dossier bac 2014
  • Dossier Secret Story 8

    dossier secret story 8
  • La cover du jour : Avicii - Wake me up

    My Cover Music