Marine Le Pen soutient Eric Zemmour contre "la bien-pensance" - MCE Ma Chaine Etudiante MCE Ma Chaine Etudiante
canaux

breaking news

Marine Le Pen soutient Eric Zemmour contre "la bien-pensance"

27 mai 2012 à 18:10, par

Marine Le Pen, ce dimanche, a exprimé sou soutien au chroniqueur Eric Zemmour, assigné de nombreuses fois en justice, au coeur d'une polémique pour avoir tenu des propos "racistes et misogynes" sur RTL, et écarté de la station de radio en septembre prochain

Dimanche, Marine Le Pen, présidente du Front National, a apporté son soutien au polémiste Eric Zemmour, car ce dernier, jugé "clivant et partisan", serait écarté de RTL en septembre prochain par la station de radio. Il a été accusé par le MRAP et SOS-Racisme cette semaine d'avoir tenu sur RTL des propos "racistes" et "machistes" à l'encontre de la ministre de la justice, Christiane Taubira. Marine Le Pen a ainsi décrété via, un communiqué :

"Si l'information se confirme, le débarquement d'Eric Zemmour de la station de radio RTL constituerait une grave atteinte au pluralisme des opinions dans les médias"

Pour la représentante de l'extrême droite, Eric Zemmour représente une liberté de parole par rapport à la pensée unique : celui-ci,

"par ses prises de position (...), représente une forme de quasi-dissidence vis-à-vis des élites autoproclamées du PAF et des éditorialistes alignés sur une bien-pensance convenue. Pour cette raison, il entre souvent en résonance avec les Français"

, affirme-t-elle.


Eric Zemmour quittera RTL en septembre


A partir du mois de septembre, Zemmour ne participera plus à la matinale sur RTL affirme Renaud Revel, journaliste à L'Express, sur son blog Immédias. Mais il précise que l''éviction d'Eric Zemmour n'est pas la conséquence de sa chronique sur Christiane Taubira jugée raciste et misogyne par les associations de lutte contre le racisme. Mais Zemmour serait considéré depuis longtemps "clivant et partisan" par la station, ce qui ne correspond plus à l'image de la radio. Le journaliste affirme, via son blog :

« Soucieuse de repositionner sa ligne éditoriale, la direction de RTL n’avait pas attendu ce nouvel incident pour trancher le cas Zemmour. Voilà plusieurs semaines que la décision de suspendre la chronique matinale du journaliste avait été prise, l’intéressé étant jugé clivant et partisan »

.


Des propos "racistes et misogynes" condamnés par plusieurs associations


Deux association anti racisme, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) et SOS Racisme s'insurgent contre les propos tenus par Éric Zemmour mercredi sur RTL, qu'ils dénoncent.

Le polémiste a accusé la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, de vouloir trop rapidement faire voter une nouvelle loi sur le harcèlement sexuel tout comme d'espérer la fin des tribunaux pour mineurs. Selon lui, Christine Taubira verrait le monde en noir et blanc et inverserait le camps des victimes et des bourreaux : « En quelques jours, Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues, sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais » a-t-il lancé.

Eric Zemmour poursuit en stigmatisant les femmes et la population des banlieues françaises : « Les femmes votent
majoritairement à gauche depuis 1981, et dans les banlieues, Hollande a réalisé des scores de dictateur africain »
.

Eric Zemmour s'emballe et ajoute que la nouvelle Garde des Sceaux est

« douce et compatissante », comme « une maman pour ses enfants, ces pauvres enfants qui volent, trafiquent, torturent, menacent, rackettent, violentent, tuent aussi
parfois. »


Les associations anti-racisme ont appelé le CSA à réagir


Les associations de défense contre le racisme ont réagi à cette chronique via un communiqué afin de dénoncer la teneur des propos de Eric Zemmour.

Le Mrap s'avoue « scandalisé par la chronique haineuse, raciste et misogyne » d’Éric Zemmour qu'il qualifie de

« délire misogyne et raciste »

. SOS Racisme s'est exprimé dans une tribune publiée par Le Monde. L'association affirme que le journaliste adopte un « positionnement digne de ce machisme grossier dont il ne se départit plus ».
Les associations ont demandé au Conseil Supérieur d'Audioviduel une intervention afin de sanctionner Éric Zemmour.


De nombreuses assignations en justice


En février 2011, le polémiste avait déjà été condamné pour provocation à la discrimination raciale. Eric Zemmour avait affirmé à la télévision « que la plupart des trafiquants (étaient) noirs ou arabes ». Mardi prochain, le chroniqueur doit encore passer devant le tribunal correctionnel de Paris, accusé de diffamation envers Patrick Lozes, le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN). Fin 2008, Eric Zemmour lui aurait déclaré qu'il préférait la "solidarité raciale" à la "solidarité nationale".

Jeanne Dorllan


Eric Zemmour : "Comme un petit parfum de mai... par rtl-fr

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE

Comments are closed.

  • Découvrez nos fiches établissements

    dossier bac 2014
  • Découvrez Monamphi, le premier réseau social étudiant

    dossier bac 2014