Vincent Peillon assure que 40 000 profs seront recrutés d'ici 2013 - Ma Chaîne Étudiante MCE http://www.mcetv.fr Ma Chaîne Étudiante MCE http://www.mcetv.fr
canaux

breaking news

Vincent Peillon assure que 40 000 profs seront recrutés d’ici 2013

20 sept 2012 à 12:00, par
Vincent Peillon assure que 40 000 profs seront recrutés d’ici 2013
Mon Mag
FacebookTwitterGoogle+Email

Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, a annoncé ce jeudi sur France Culture que près de 40 000 professeurs seraient recrutés d’ici 2013



Le ministère de l’Education nationale précise, dans un communiqué, que parmi les 40 000 professeurs recrutés en 2013, 22 000 remplaceraient ceux qui partent à la retraite. L’autre bonne nouvelle, c’est que 90 professeurs vont être recrutés « dans les jours qui viennent » pour faire face « dans les académies les plus déficitaires à quelques problèmes » de remplacement. « Nous finissons à l’instant une discussion avec les représentants syndicaux pour rouvrir au-delà » des 1 000 professeurs « les listes complémentaires » aux concours d’enseignants « car il y aura des tensions de remplacements », a indiqué Vincent Peillon.

Changer l’école

François Hollande s’était engagé, durant sa campagne présidentielle, à créer 60 000 postes dans l’Education nationale, alors que la droite avait, de son côté, prévu 80 000 suppressions de postes entre 2007 et 2012. Elle souhaitait suivre son principe de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Au-delà de mesures de « réparation », « nous avons aussi une plus grande ambition, c’est celle de changer l’école », a également indiqué Vincent Peillon.

Respecter la loi malgré tout

Concernant les sanctions infligées à certains enseignants qui avaient refusé d’appliquer les directives de ses prédecesseurs Xavier Darcos et Luc Chatel, Vincent Peillon a déclaré : « J’ai beaucoup d’amitié pour eux, mais leur dire ‘La loi, quand on ne la respecte pas ce n’est pas grave’, il y aurait une petite contradiction ». Le ministre de l’Education nationale a avoué qu’il est content que l’on soit « débarrassé » de cette politique de la droite qu’il a profondément combattue, mais ne veut pas pour autant la renier car « elle avait été décidée par les Français dans un vote démocratique ». Vincent Peillon a enfin adressé aux professeurs résistants « toute (sa) sympathie ».

Découvrez l’intervention de Vincent Peillon sur France Culture :


Les matins – Vincent Peillon par franceculture

L. C.

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE

Comments are closed.