MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Affaire Théo: un cas similaire requalifié en viol par le tribunal

Affaire Théo: l’affaire Alexandre renvoyée devant le tribunal correctionnel
Partage
Partager sur Facebook

Finalement, Alexandre aura obtenu gain de cause. Le jeune homme agressé à la matraque comme Théo va voir son procès réviser.

En janvier dernier, le tribunal de Bobigny a rejeté la qualification de viol dans l’affaire d’une agression policière contre Alexandre. Le jeune homme, qui a 29 ans aujourd’hui, avait été agressé dans les mêmes circonstances que Théo en octobre 2015. Et comme Théo, il avait fini par se faire violer par la matraque du policier responsable de son arrestation.

En premier procès, le viol est rejeté

C’est une affaire qui aurait pu rester dans les archives de la justice sans que rien ni personne n’y puisse rien. Pourtant les récents événements autour de l’agression de Théo à Aulnay-sous-Bois il y a deux semaines ont changé la donne.

Ce lundi, les avocats d’Alexandre, 29 ans, témoignent contre une décision de justice prise à l’encontre de leur client. En octobre 2015, Alexandre a aussi été victime de violences policières ayant conduit à une déchirure anale de 1,5 cm causée par une matraque télescopique.

En janvier dernier, le tribunal de Bobigny a rejeté la qualification de viol et gardé celle de violences aggravées. Le tribunal estime qu’il y a bien une connotation sexuelle dans l’acte évoqué. Mais que cela ne suffit pas à le qualifier de caractère sexuel, et donc de viol. Le policier responsable de l’arrestation musclée d’Alexandre encourt six mois de prison avec sursis.

Le tribunal change d’avis devant l’ampleur de l’affaire Théo

Mais ce n’est pas assez pour les avocats d’Alexandre. Le jeune homme a témoigné, en janvier, sur RMC, sur les conséquences physiques et psychologiques de cet événement. Ses avocats espèrent donc, ce matin, que la justice rouvrira l’affaire au vu de l’émotion suscitée par l’affaire Théo.

Et il semblerait qu’ils aient été entendus. En effet, le tribunal de Bobigny a révisé son jugement et renvoyé l’affaire d’Alexandre devant le juge d’instruction. Le policier incriminé dans cette histoire sera donc jugé devant les assises selon Libération.

La présidente de la 14ème chambre a ainsi déclaré : « Les faits sont de nature à entraîner une requalification criminelle ».

L’affaire Alexandre va donc avoir droit à un nouveau procès. Qui pourrait, avec l’affaire Théo, servir de jurisprudence à l’avenir.

Vidéo recommandée pour vous