MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Santé: drogue et alcool au volant, le constat chez les 18-24 ans

Santé: drogue et alcool au volant, le constat chez les 18-24 ans
Partage
Partager sur Facebook

Une étude dévoile les habitudes de consommation d'alcool et de drogue chez les 18-24 ans. Un constat amer en comparaison des autres classes d'âge.

C’est un constat alarmant que dévoile une étude sur les habitudes des jeunes face à la consommation d’alcool et de drogue. L’étude réalisée par Vigicarotte, la Maaf et Jam met en avant que près d’un tiers des jeunes consomment de l’alcool plusieurs fois par semaine. En effet, 29% des 18-24 ans boivent plusieurs fois par semaine ou tous les jours de l’alcool. C’est deux points de plus que la moyenne de toute les classes d’âge réunies. D’autant que pour 26%, c’est plusieurs fois par semaine, et 3% en consomment quotidiennement.

Un chiffre encore plus alarmant sur la consommation de drogues chez les jeunes. En effet, ils sont 47% des jeunes à consommer du cannabis au moins une fois dans l’année. 8% fument plusieurs fois dans la semaine et un peu plus d’1 jeune sur 10 (11%) fume tous les jours (vs 10%). Un constat inquiétant sur une jeunesse de plus en plus ouverte sur ces pratiques dangereuses pour la santé. En effet, il faut aussi savoir que 23% des jeunes ont essayé au moins une fois une drogue de type cocaïne, LSD, MDMA… Une consommation régulière est à noter pour 2% d’entre eux.

La consommation peut devenir problématique chez les jeunes

Sans surprise, les jeunes consomment de l’alcool ou de la drogue avant tout à la maison ou chez des amis. Un taux qui atteint 77% des sondés. Mais le second lieu le plus fréquent reste le bar avec 31% et 16% en boîte. Un chiffre faible pour ce dernier qui se traduit surtout par le prix des boissons, beaucoup plus importante dans les boîtes de nuit.

Malgré tout, une majorité des jeunes garde le bon réflexe quand il s’agit de prendre le volant. Ils sont 62% à dire toujours non à un ami qui a trop bu ou fumé. 30% disent non parfois. Et pour 8%, il est impossible de dire non. Sans être passager, ils sont 17% à toujours réussir à empêcher un ami de prendre le volant. 54% parfois, mais pour 5% c’est impossible. Il faut aussi noter que pour 24% des sondés, la situation ne s’est jamais présentée. Il faut néanmoins savoir que 40% des interrogés avouent avoir déjà pris le volant après avoir consommé de l’alcool ou de la drogue. Le taux est identique pour ceux qui n’ont jamais pris le risque. Il seul un jeune sur deux pratique la technique du conducteur désigné.

Une étude réalisée auprès de la population sur la drogue et l’alcool

Les résultats ont été obtenus à partir d’un sondage réalisé via le chatbot Jam sur Messenger du 19 mai au 18 juin 2017. Un échantillon de 4 698 personne a été sondés de tous âges et toutes régions. Pour cette étude, un focus a été réalisé sur les 18-24 ans, qui représentent 3 129 répondants de l’échantillon. Jam est un service basé sur de l’intelligence artificielle qui fonctionne via Facebook Messenger.

Vidéo recommandée pour vous