MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Paris: 14 000 habitants ont quitté la capitale depuis 2009

Paris: 14 000 habitants ont quitté la capitale depuis 2009
Partage
Partager sur Facebook

Il y a de moins en moins d’habitants à Paris. C’est le constat que fait l’INSEE dans son dernier rapport sur la démographie française.

Entre 2009 et 2014 Paris aurait perdu 14 000 habitants selon les derniers chiffres de l’INSEE. Dans un rapport paru ce lundi l’institut de statistiques relève une baisse globale du nombre d’habitants dans les grandes villes françaises.

Paris perd ses habitants

14 000 habitants en moins à Paris entre 2009 et 2014. Une baisse conséquente qui se retrouve globalement dans les autres grandes villes françaises. A l’exception néanmoins de Lille, Marseille et Lyon qui gagne même plus de 26 000 habitants.

A Paris cette tendance est d’autant plus inquiétante que sur les 14 000 habitants en moins on en compte 9 000 en moins rien que cette année selon BFMTV.

Marie-Christine Parent, directrice régionale de l’INSEE interrogée par 20 Minutes explique cette baisse par un effet domino. En effet selon elle il y a moins de naissances que de décès dans la capitale.

« Il y a eu une baisse des naissances entre 1980 et 1990. Donc il y a eu moins de femmes qui auraient été en âge de procréer aujourd’hui. »

Moins de naissances, et moins d’emménagements

Ce qu’elle appelle « le solde naturel » à Paris s’élève donc à 0,7%. Ce qui est supérieur à la moyenne nationale (0,4%) mais pas suffisant pour compenser le solde migratoire selon Marie-Christine Parent.

Entre 2009 et 2014, le solde migratoire est de -0,8%. Ce qui veut dire qu’il y a moins de personnes qui viennent vivre à Paris que de personnes qui quittent la capitale. D’ailleurs il y a aussi une explication à cela selon Marie-Christine Parent.

Les jeunes ont tendance à vivre dans Paris intra-muro alors que les adultes qui construisent une famille s’éloignent. Il s’agit d’une stratégie qui permet d’économiser sur les prix de l’immobilier plus faible en banlieue.

D’ailleurs, la petite couronne, grâce à de nombreux projets immobiliers a gagné plus de 130 000 habitants sur la même période.

Les locations en cause ?

Autre explication soulevée par la directrice régionale de l’INSEE : la baisse du nombre de résidences principales dans la capitale. En effet, de plus en plus de logements sont transformés en résidences secondaires, voire en location Airbnb.

Selon Europe 1, près de 20 000 logements sont devenus des locations sur Airbnb. Notamment dans les quartiers centraux qui sont les moins habités de la capitale. Par exemple le 1er arrondissement a perdu 305 habitants cette année selon BFMTV.

Cela représente déjà 5% de la population de cet arrondissement qui est le moins peuplé de Paris.

A l’inverse, les arrondissements périphériques sont plus peuplés et gagnent même quelques habitants. A l’exception du 15ème arrondissement qui perd une partie de sa population mais reste l’arrondissement le plus peuplé de Paris.

Selon BFMTV le 15ème arrondissement est même 15 fois plus peuplé que le 1er arrondissement.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE