MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Un nationaliste avait prévu de tuer Emmanuel Macron le 14 Juillet

Partage
Partager sur Facebook

Un nationaliste a été arrêté et mis en examen samedi, alors qu'il prévoyait d'assassiner Emmanuel Macron durant le défilé du 14 Juillet.

Un homme âgé de 23 ans a été mis en examen et écroué samedi pour entreprise individuelle terroriste. Proche des idéologies du Front National, il avait prévu de tuer Emmanuel Macron le 14 Juillet.

Arrêté alors qu’il prévoyait de tuer Emmanuel Macron

Il se décrit comme nationaliste et habite Argenteuil dans le Val-d’Oise. Le jeune homme a été arrêté samedi grâce à un signalement sur internet qui a permis son interpellation. Il se fait remarquer sur une conversation d’un site de jeux vidéo.

En effet, le nationaliste avait écrit qu’il cherchait à se procurer des armes à feu. Assez inquiétant. Cette requête a poussé certains utilisateurs du forum à intervenir et le signaler sur la plateforme Pharos. Une plateforme gouvernementale prévue pour que chacun puisse alerter les autorités en cas de « comportements illicites ».

Lorsque la police est intervenue chez lui, il les a menacé avec un couteau de cuisine. Aucune arme a été retrouvé chez lui, outre deux armes blanches dans sa voiture.
Le nationaliste avait déjà été condamné en 2016 pour apologie du terrorisme.

Un scénario préparé pour tuer Emmanuel Macron

L’homme de 23 ans voulait s’en prendre au Président de la République, lors du traditionnel défilé du 14 Juillet sur les Champs-Élysées. Du moins, c’est ce qu’il a dévoilé en garde à vue.

Il a affirmé, aussi, vouloir s’en prendre « aux Noirs, aux Arabes, aux Juifs et aux homosexuels« . Une source proche de l’enquête aurait d’ailleurs expliqué à l’Express: « son projet reste flou mais il indique qu’il voulait s’en prendre aussi aux minorités et qu’il s’inscrit dans un registre anti-système et anti-immigration. Il semble inspiré par les tueries telles que celle de Columbine aux Etats-Unis ».

En d’autres termes, décrit comme instable psychologiquement, le jeune homme est un membre de la fachosphère. Son profil reste troublant. Il serait un admiratif des tueries de masse à l’américaine et vivant dans le rejet systématique de l’autre.

Vidéo recommandée pour vous