MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Manifestations: nouvelles violences entre les lycéens et les forces de police

Manifestations: nouvelles violences entre les lycéens et les forces de police
Partage
Partager sur Facebook

De nouvelles violences ont éclaté entre les lycéens et la police mardi 28 février. Une proviseure d'un lycée a été blessée lors d'un jet de projectile.

Ca continue. Alors que les manifestations des lycéens contre les violences policières durent, le rassemblement d’hier a encore une fois dégénérée. En effet, alors que plusieurs établissements étaient encore bloqués à Paris mardi 28 février, une partie des manifestants sont descendus dans la rue. Selon le rectorat, ce sont près de huit lycées qui n’ont pas pu donner de cours hier, dont quatre partiellement.

La manifestation qui s’en est suivie n’était pas autorisée par la préfecture de police. Si bien que des affrontements entre les lycéens du lycée Colbert, dans le 10e arrondissement et la police ont éclaté. Cela a commencé quand les manifestants ont envoyé des projectiles sur les forces de l’ordre lors du rassemblement. Des violences qui ont aussi éclaté au lycée Jules Ferry dans le 9ème arrondissement.

Une professeure blessée lors des débordements

Dans ce lycée, la proviseure a été blessé. Une agression qui a rapidement était condamné par la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Le rectorat a de son côté, donné des nouvelles sur son état de santé. « Elle a été légèrement blessée par un jet de projectile, vraisemblablement de la part d’un lycéen », a-t-il annoncé.

Elle a rapidement été prise en charge par les pompiers ont confirmé une source policière à l’AFP. Le principal syndicat des proviseurs, le SNPDEN-Unsa, a lui aussi condamné ces violences dans un communiqué de presse. Il a notamment insisté sur « le climat de violence des blocages des lycées ». En effet, depuis plusieurs jours, des manifestations contre les violences policières ont éclaté à Paris.

Des manifestations contre les violences policières

Les manifestations ont éclaté afin de marquer un soutien à Théo suite à son agression par des policiers au début du mois de février. Alors que l’enquête de la police justifie l’utilisation de la violence, les lycéens se sont mobilisés en masse dans la capitale contre les violences policières qu’ils jugent couvertes par la justice.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE