MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Gard: une femme de 72 ans contrôlée positive au cannabis

Gard: une femme de 72 ans contrôlée positive au cannabis
Partage
Partager sur Facebook

Une femme de 72 ans a été contrôlé positive au cannabis sur une route du Gard. La Gendarmerie n'en a pas cru leurs yeux en découvrant la conductrice.

On peut dire que les gendarmes du Gard n’en n’ont pas cru leurs yeux. En effet, mercredi 15 décembre, il ont eu affaire à une délinquance routière vraiment particulière. Bien que l’arrestation ne doit pas être une première pour eux, les circonstances sont en effet surprenantes. « Sur la RD 904 à St Martin de Valgalgues, les gendarmes ont été confrontés à une nouvelle forme de délinquance de la route », écrit le communiqué de la gendarmerie du Gard sur Facebook.

Un comportement suspect sur la route

En effet, la brigade motorisée d’Alès, dans le département du Gard, interpelle une automobiliste. Quand les gendarmes découvrent la délinquante de la route, ils sont surpris. Le véhicule en question avait un comportement suspect sur la route. En conséquence, les forces de l’ordre l’ont immobilisées. Mais en baissant la vitre, les gendarmes découvrent que la chauffarde est une femme âgée.

Mais selon France Bleu Gard Lozère, la surprise vient lors des tests réalisés par les gendarmes. En effet, la vieille femme a été contrôlée positive au cannabis. Un événement peu commun dont les forces de l’ordre se souviendront longtemps. « Une dame, née en 1944 et demeurant dans le secteur d’Alès, a été contrôlée positive au CANNABIS, à 72 ans », précise le communiqué de la gendarmerie du Gard.

Une arrestation qui a bien fait rire les gendarmes du Gard

En effet, la conductrice âgée de 72 ans n’est pas dans son état normal. C’est la raison qui a poussé les forces de l’ordre à effectuer le test sur la conductrice. Yeux rougis, pupilles dilatées… Malgré les indices, les gendarmes ont un doute. Mais pas pour longtemps. En effet, le test est positif. Il n’a pas fallu longtemps pour que la gendarmerie où a été transportée la conductrice ironise sur la question. Quelques instants plus tard, le service de communication terminait son communiqué par une conclusion simple: « Il n’y a pas d’âge… ».

Vidéo recommandée pour vous