MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Extrême droite: un groupe néo-nazi jugé en correctionnel pour violences

Extrême droite: un groupe néo-nazi jugé en correctionnel pour violences
Partage
Partager sur Facebook

Dix-Huit personnes de l’ultra-droite vont être jugées en correctionnel par le tribunal d’Amiens pour violences, séquestrations, dégradations et vols.

C’est un procès d’une grande ampleur qui se prépare à Amiens. Dix-huit personnes liées à l’ultra-droite vont passer en correctionnel au tribunal d’Amiens pour des faits de violences remontant à 2013. Ces violences avaient résulté dans la mort de Clément Méric.

Un procès important contre un groupe d’extrême droite

Plus d’une quinzaine de personnes passent en correctionnel au tribunal d’Amiens pour des faits de violences, dégradations, séquestration et vols. Parmi elles on retrouve Serge Ayoub, chef du mouvement d’extrême droite WWF.

Le procès qui ouvrira le 27 mars 2017 à Amiens devrait durer quatre jours, compte-tenu du nombre de victimes et de prévenus. Quarante au total. Selon le parquet d’Amiens, cité par Le Figaro, une personne parmi les 18 suspectées est d’ailleurs encore en détention provisoire. Elle attend une décision du parquet le 14 février sur son statut.

Néanmoins les chefs d’inculpations sont nombreux et d’une gravité importante. En effet, les 18 personnes jugées sont accusées de violences, dégradations et vols, pour des faits qui ont eu lieu entre 2012 et 2013.

Le meurtre de Clément Méric

L’une de ses scènes de violences a résulté dans la mort de Clément Méric, un jeune militant d’extrême gauche. Le jeune homme avait été pris à parti dans une rixe opposant son groupe anti-fasciste à un groupe d’extrême droite lié à la Troisième Voie.

Le 5 juillet 2013, Clément Méric rejoint des amis de son groupe anti-fasciste rue Caumartin dans le 9ème arrondissement de Paris. Là ils tombent par hasard sur un groupe de la Troisième Voie, un mouvement d’extrême droite.

Les deux groupes se cherchent, se provoquent, des vigiles d’un grands magasins sont informés et tentent ainsi de temporiser la situation. Mais rien n’y fait, les deux groupes en viennent donc aux mains et Clément Méric est tué.

La radicalité de Serge Ayoub

Ce mouvement créée en 2012 par Serge Ayoub, ancien chef des skinheads parisiens. A l’époque c’est Esteban Morillo, un jeune espagnol qui est suspecté d’avoir porté le coup fatal. La classe politique est alors indignée.

Pour anticiper toute action gouvernementale Serge Ayoub avait alors dissout son mouvement. Qu’il a ensuite recréé sous le nom de WWF pour White Wolfs Klan. Il avait par la même occasion dissout le groupe d’ordre des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires attaché à son mouvement.

Serge Ayoub est aussi connu pour avoir à plusieurs reprises adressé des menaces de mort à François Hollande et Manuel Valls.

Vidéo recommandée pour vous