MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Affaire Troadec: les enquêteurs et l’assassin à la recherche des corps

Affaire Troadec: les enquêteurs et l'assassin à la recherche des corps
Partage
Partager sur Facebook

La recherche des corps de la famille Troadec sauvagement assassinée est en cours. Pour faciliter les recherches, le suspect est sur les lieux.

Depuis les confessions sur les meurtres de la famille Troadec, les enquêteurs sont à la recherche des corps en Bretagne. En effet, le beau-frère de la famille a avoué les meurtres pour une histoire d’héritage mal réparti. Mais du coup, il est maintenant temps de retrouver les corps des quatre membres qui composaient la famille Troadec. Après l’assassinat à coup de pied de biche, l’assassin les a transportés dans sa ferme de Pont-de-Buis-lès-Quimerch.

Le suspect du meurtre de la famille Troadec sur les lieux

Une fois sur place, l’homme a démembré les corps, les a éviscérés et les a brulés. Certaines parties, n’étant pas été brûlées, ont été jeté dans la forêt qui borde la bâtisse. Du coup, depuis ce matin, 7h30, le principal suspect et les enquêteurs sont sur les lieux afin de retrouver les corps comme l’a constaté un photographe de l’AFP. Il permettrait ainsi de faire comprendre aux autorités ce qu’il s’est réellement passé.

L’homme, Hubert Caouissin, est arrivé sur les lieux à bords d’une voiture aux vitres teintées. Afin d’assurer la sécurité du périmètre, un important dispositif de CRS bouclait le périmètre autour du terrain de 32 hectares confie l’AFP. L’homme était accompagné d’une vingtaine de membres de la police judiciaire enquêtant sur le meurtre de la famille Troadec. Une médecin légiste est lui aussi arrivé sur place, ce qui confirme que les enquêteurs espèrent retrouver rapidement les corps de la famille.

Hubert Caouissin et sa femme mis en examen

Pour ce qui est du mobile, ce serait un conflit familiale qui aurait poussait le suspect à commettre ces meurtres. L’élément déclencheur serait un héritage de pièces d’or qui aurait été mal partagé entre les deux familles. Mais les enquêteurs ignorent encore le montant et la valeur de cet or. Ils ignorent même si ce métal existe réellement et doute encore des aveux du principal suspect.

Celui-ci a d’ailleurs été mis en examen à Nantes pour assassinats et atteinte à l’intégralité d’un cadavre. La femme Hubert Caouissin, est elle aussi mise en examen. Si l’homme a confié aux enquêteurs que sa femme n’avait rien à voir dans l’histoire, elle est soupçonnée de modification de l’état des lieux d’un crime et recel de cadavres.

Vidéo recommandée pour vous