MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Primaire socialiste: Manuel Valls pourrait finalement perdre la primaire

Primaire socialiste: Manuel Valls pourrait finalement perdre la primaire
Partage
Partager sur Facebook

Alors que la primaire de la gauche approche et que les candidats peaufinent leurs apparitions télévisuelles, les sondages évoluent.

La semaine dernière encore Manuel Valls était garanti de remporter la primaire de la gauche qui que soit son adversaire au second tour. Mais d’après un sondage publié ce dimanche par LCI, RTL et Le Figaro vient démentir ces pronostics.

Manuel Valls a cédé son avance à Arnaud Montebourg

Manuel Valls est sur une dynamique ascendante depuis sa démission du gouvernement. L’ancien Premier ministre a profité largement de ce regain de popularité pour se propulser en tête des sondages à la primaire de la gauche.

Seulement au fil des semaines, l’élan s’est essoufflé et ses principaux concurrents, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ont gagné du terrain. A tel point que dans une dernier sondage publié dimanche Manuel Valls a finalement perdu son avance.

En effet selon un sondage Kantar Sofres-One Point, Manuel Valls, toujours favori du premier tour de la primaire, pourrait ne pas gagner. L’ancien Premier ministre perd en effet le second tour face à Arnaud Montebourg qui récolte 53% des voix.

Une égalité mi-rassurante, mi-inquiétante pour le camps Valls

Face à Benoît Hamon, c’est l’égalité. Mais pas de panique, l’institut de sondage prévoit une participation d’au moins 2,5 millions de personnes à la primaire de la gauche. Les résultats du sondage s’appuient sur les réponses des quelques 400 personnes qui sont sûres d’aller voter à la primaire.

Pourtant près de 8000 personnes ont participé au sondage selon Le Point. Néanmoins une petite majorité des personnes interrogées pensent que Manuel Valls pourrait gagner la primaire (41%).

Jeudi soir, le premier débat de la primaire pourrait encore changer la donne. En effet, les candidats pourront défendre leurs programmes face aux autres. Ils devront se montrer convaincants afin de conforter leur avancée. Notamment pour ce qui est d’Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon.

Vidéo recommandée pour vous