MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Marine Le Pen remet l’immigration au menu du jour

Présidentielle 2017: Marine Le Pen remet l’immigration au menu du jour
Partage
Partager sur Facebook

Marine Le Pen a décidé de s’en prendre violemment aux immigrés qu’elle accuse de voler les richesses du pays dans son dernier discours à Marseille.

Alors que cette fin de campagne est en berne pour Marine Le Pen, la candidate frontiste décide de s’appuyer sur sa base solide. A quelques jours du premier tour, Marine Le Pen est en danger dans les sondages. Elle cède peu à peu du terrain à Emmanuel Macron et François Fillon qui pourrait revenir dans la course.

Marine Le Pen en perte de vitesse reprend son souffle

Marine Le Pen doit réagir vite. A seulement trois jours de la présidentielle, la candidate frontiste semble en perte de dynamique dans les sondages. Pour revenir et s’imposer dans la course, elle revient donc sur ses fondamentaux. Lors de son discours à Marseille, mercredi soir, elle n’a qu’une thématique en bouche : l’immigration.

Malgré des années de dédiabolisation, force est de constater que pour garder pied dans cette élection, Marine Le Pen doit en revenir à ses bases. Et la base électorale de Marine Le Pen reste avant tout les Français qui ont peur des menaces extérieures, en particulier la menace terroriste.

A Marseille, moins de 48 heures après l’arrestation de deux hommes suspectés de préparer un attentat sur le sol français, parler d’immigration semble donc approprié. La candidate frontiste, face à 6 000 personnes réunies au Dôme de Marseille, passe ainsi en revue son programme.

« Le système est en train de s’effondrer sous nos yeux. »

Pour mieux attaquer

Pour le réparer, Marine Le Pen propose ainsi de s’attaquer aux « cambrioleurs ». La métaphore vaut le détour. Aux cambrioleurs, donc, qui s’introduisent en France « « comme dans une maison dont on a retiré les portes et les fenêtres ». Comprenez donc, mettons fin à l’immigration en reprenant le contrôle des frontières pour empêcher les immigrés de venir nous voler nos biens.

La patronne du Front Nationale veut aussi se poser comme la protectrice du peuple selon Le Point. Un rôle que Bernard Cazeneuve n’a pas bien tenu selon elle. Il aurait même abandonné les « quartiers laissés à ceux qui veulent nous imposer leur culture ».

Elle appelle ainsi les Français à se révolter.

« C’est de Marseille que je viens lancer un message d’insurrection nationale, une insurrection d’insoumis pour rendre la France à son peuple. »

A l’extérieur, la sécurité est déjà en place. Force Sentinelle, gendarmes en bus et policiers en civils. Selon 20 Minutes, rien n’a été laissé au hasard. Outre la menace terroriste à Marseille, Marine Le Pen est une candidate à risque. La sécurité n’a d’ailleurs pas été renforcée après l’arrestation des deux terroristes présumés selon le quotidien car elle était déjà à son maximum.

Vidéo recommandée pour vous