MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Hollande s’attaque violemment à Le Pen

Présidentielle 2017: Hollande s’attaque violemment à Le Pen
Partage
Partager sur Facebook

En déplacement en début de semaine dans le Loiret, François Hollande a tenu à mettre en garde les Français contre le vote FN à la présidentielle.

François Hollande a décidé de se mettre en retrait de la campagne présidentielle quand il a renoncé à se présenter. Seulement, il ne peut s’empêcher de faire quelques sorties pour mettre en garde l’électorat contre les conséquences d’un vote FN massif.

Marine Le Pen – François Hollande, le duel

Marine Le Pen est toujours en première position dans les sondages au premier tour. Et François Hollande avertit les Français. Il serait dangereux, selon lui, notamment pour les entreprises, que le Front National arrive au pouvoir le 6 mai prochain.

C’est en tout cas, en substance, ce qu’a déclaré le chef de l’Etat, en déplacement à Châteauneuf (Loiret) mardi. Il a expliqué qu’il avait à coeur le sort des entreprises dont une sortie de l’Union européenne aurait des conséquences lourdes. Il a également évoqué l’intérêt des Français.

« Notre avenir commun,il ne peut pas être dans le repli. Il doit être dans l’ouverture et l’adaptation. »

Ce n’est donc pas la première fois que le président fait une sortie contre le vote FN. Depuis qu’il a renoncé à se présenter lui-même à la présidentielle, François Hollande a fait de la lutte contre le FN son cheval de bataille.

Le weekend dernier déjà, en déplacement à Saint-Denis et à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) il a donc déclaré, devant le micro de BFMTV :

« Je suis un président qui doit dire ce qui est bien pour le pays et ce qui ne l’est pas. […] A la veille de la présidentielle, il faut mettre en garde contre les risques. »

A Vitry-le-François, le 7 mars dernier, lors d’un discours, François Hollande qualifiait même le Front National de « forces obscures ».

« Nous sommes devant cette responsabilité. Et vous êtes capables de résister à ces pressions, à ces tentations, à ces forces obscures qui voudraient nous abaisser, nous replier. »

Si François Hollande ne s’est pas vraiment porté en faveur d’une candidature. Celle de Marine Le Pen n’a pas ses faveurs.

Vidéo recommandée pour vous