MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Benoît Hamon présente (enfin) son programme

Présidentielle 2017: Benoît Hamon présente (enfin) son programme
Partage
Partager sur Facebook

Benoît Hamon présente ce jeudi matin les détails de son nouveau programme présidentiel. Plus enrichi, plus détaillé aussi.

Ce jeudi matin, dans les colonnes du Parisien, Benoît Hamon a décidé de dévoiler les grandes lignes de son programme présidentiel. Un aperçu de ce qu’il compte présenter plus tard dans la matinée.

Benoît Hamon tente de rattraper son retard dans la campagne

En substance, Benoît Hamon a gardé les grandes lignes de son programme qui l’ont aidé à gagner la primaire de la gauche. Mais il profite de ce lifting pour ajouter des propositions qu’avait faites Arnaud Montebourg. Comme les nationalisations temporaires des entreprises ou réserver 50% des marchés publics aux PME françaises, ainsi que le rappelle France 24.

Cette présentation officielle de programme est aussi un énorme coup de communication pour le candidat socialiste. En effet, comme l’explique Sophie Brunn (France Info), Benoît Hamon n’avait pas prévu une conférence de presse. A l’origine, il était prévu qu’il présente son programme au fur et à mesure de ses différents meetings.

Mais Benoît Hamon est aujourd’hui en quatrième position dans les sondages. Loin derrière François Fillon pourtant plombé par les affaires judiciaires. Les équipes de Benoît Hamon ont donc certainement dû le convaincre de taper fort et de se soumettre à cet exercice.

Quand il entre en scène, lunettes sur le nez, il ressemble à un écolier qui rend un exposé. Et un très long exposé qui plus est. Pendant une heure, Benoît Hamon déroule dans le détail, tout son programme. Aucun Français n’est laissé de côté.

Benoît Hamon veut reconstruire la France en profondeur

Il commence évidemment par remercier ses soutiens. Le candidat rappelle également qu’il se bat contre « l’ancien monde de Marine Le Pen et le monde qui s’éteint de François Fillon et Emmanuel Macron ».

Benoît Hamon se dit d’abord être le « candidat du pouvoir d’achat ». Ici, rien ne change par rapport à son programme de la primaire. Remplacement de la loi Travail, réduction du temps de travail, dialogue social … tout y est.

Il revient également sur les perturbateurs endocriniens et son programme environnemental qui lui a valu le soutien d’EELV. Benoît Hamon propose ainsi de développer les énergies renouvelables et en finir avec le nucléaire.

Pour « renforcer la démocratie », Benoît Hamon détaille son 49.3 citoyen et les référendums locaux. Mais également la liberté de la presse et la protection de leurs sources. D’ailleurs, il lâche discrètement quelques petites piques à ses adversaires politiques.

J’ai pris l’engagement de rendre public tous mes dons, » dit-il. Semblant ainsi se prémunir d’une affaire comme François Fillon ou Marine Le Pen.

Il consacre enfin une longue partie de son discours aux droits et à la protection des femmes, à l’éducation et à la santé. Benoît Hamon encore une fois, pense à toutes les catégories de Français. En promettant aussi d’améliorer la retraite des personnes âgées.

Enfin, Benoît Hamon évoque la sécurité et promet d’augmenter les moyens de la police pour renforcer leur action locale. Ceci dit, il veut également diminuer le sentiment d’injustice. Notamment en revenant sur le récépissé de contrôle d’identité. De même pour la justice, Benoît Hamon veut renforcer le statut de victime et trouver des alternatives à la détention pour les personnes condamnées.

Outre toutes ces mesures, ce qu’on retient de ce discours, c’est un très long monologue technocrate. Difficile à suivre car très pragmatique. Benoit Hamon le reconnaît lui-même au bout d’une heure, c’est long « mais c’est un programme présidentiel ».

Vidéo recommandée pour vous