MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: François Fillon n’arrive pas à mettre de l’argent de côté

Présidentielle 2017: François Fillon n'arrive pas à mettre de l’argent de côté
Partage
Partager sur Facebook

François Fillon, celui qui est mis en examen dans une affaire d’emplois fictifs, annonce sans ciller qu’il n’arrive pas à mettre de l’argent de côté.

Stupéfaction ce lundi matin en écoutant la radio. Sur RMC, les Français découvrent avec effarement que François Fillon, député, puis Premier ministre et à nouveau député, n’arrive pas à mettre de l’argent de côté. Les conséquences d’un salaire trop bas ? Ou d’un niveau de vie au-dessus de ses moyens ?

François Fillon sans le sou

Et si François Fillon n’était pas aussi riche qu’on le croyait ? C’est en tout cas ce qu’il affirme à l’antenne de RMC lundi matin. Le candidat de la droite à la présidentielle, mouillé dans une affaire d’emplois fictifs, n’arrive pas à mettre d’argent de côté.

Pourtant, revenons sur sa déclaration de patrimoine, publiée à la fin du mois de mars. Dans ce qu’il a déclaré, François Fillon fait état de trois maisons individuelles, de deux montres de luxe et deux voitures. Mais également de son entreprise, la société de conseil 2FConseil.

Le candidat possède aussi plusieurs comptes épargne et comptes courant. Plus ou moins bien fournis à l’exception d’un, clairement dans le rouge à -3 555 euros. François Fillon a aussi emprunté beaucoup d’argent. Il a emprunté auprès d’une banque pour plus de 130 000 euros.

François Fillon, un Français comme un autre

Avec un compte en négatif, c’est sûr, on s’imagine mal François Fillon mettre de l’argent de côté à la fin du mois. Ceci dit, n’oublions pas aussi qu’il est suspecté d’avoir employé fictivement sa femme, Penelope, et deux de ses enfants.

François Fillon ferait donc partie des deux tiers de Français qui n’arrivent pas à mettre de l’argent de côté. Il s’agit d’une étude d’Ipsos, publiée la semaine dernière. Elle portait sur la vision du pouvoir d’achat des Français, et les propositions des candidats dans le but de l’augmenter.

81% des personnes interrogées déclarent alors faire attention à leurs dépenses. Sachant que seuls 35% d’entre réussissent à mettre de l’argent de côté. L’enquête révèle également qu’une large partie de l’électorat de François Fillon considère le pouvoir d’achat comme un sujet prioritaire dans cette présidentielle.

Vidéo recommandée pour vous