MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron prépare déjà les législatives

Présidentielle 2017: Emmanuel Macron prépare déjà les législatives
Partage
Partager sur Facebook

Emmanuel Macron est en train de préparer sa victoire à la présidentielle. Il cherche ainsi à se construire une majorité parlementaire.

Le fondateur du mouvement En Marche! prépare déjà le terrain pour l’après-présidentielle. En effet, confiant dans ses chances de gagner l’élection, Emmanuel Macron est conscient que pour diriger il devra rassembler une majorité parlementaire.

Emmanuel Macron prépare les législatives

Emmanuel Macron a déjà trois coups d’avance. Alors que la primaire socialiste n’est pas commencée, le candidat d’En Marche! prévoit déjà sa victoire à la présidentielle.

En effet, Emmanuel Macron, selon L’Opinion, est déjà en quête de candidats à présenter aux législatives qui suivent la présidentielle. Le but est de se construire une majorité parlementaire solide en cas de victoire.

Et d’après ses proches c’est l’ancien ministre de l’Economie lui-même qui choisit les candidats qu’il présentera aux législatives. Il s’agit en effet de s’assurer que les députés élus sous l’étiquette d’En Marche! seront loyaux et défendront son programme.

Emmanuel Macron n’envisage pas d’alliances avec les autres partis traditionnels. Le candidat à la présidentielle tient à réunir le plus de personnes possibles avec toujours dans l’idée de casser les codes des partis traditionnels.

Et révèle quelques tensions autour de sa candidature

Cela ne veut pas dire en revanche qu’il n’y aura pas de membres de partis traditionnels dans ses rangs. En effet, de nombreux députés PS ont déjà apporté leur soutien à Emmanuel Macron. Et ce, malgré les menaces du Parti Socialiste.

En décembre, Jean-Christophe Cambadélis affirmait ainsi que les députés qui rejoignent les rangs d’Emmanuel Macron seront sanctionnés. Et ce qui se présentent aux législatives sous son drapeau pourraient même perdre leur carte au PS.

Le Parti Socialiste veut en effet s’assurer que les socialistes défendront les couleurs de leur candidat à la présidentielle.

On ne peut s’empêcher de remarquer que l’histoire se répète. En 2012, c’est l’UMP qui est en grande difficulté dans ses rangs. En effet, après cinq ans au pouvoir l’UMP est fragilisée dans les sondages.

Le Front national lui continue de monter grâce à la nouvelle politique de Marine Le Pen. Résultat : certains élus UMP prêtent allégeance au Front national. A l’époque, Jean-François Copé, secrétaire national de l’UMP, affirme que des sanctions seront prises.

Au final, une véritable fuite vers l’extrême droite s’opère dans les rangs de l’UMP. Le Parti Socialiste connaîtra-t-il le même sort ?

Vidéo recommandée pour vous