MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Daech: l’offensive de Mossoul tourne à l’avantage des forces irakiennes

Daech: l'offensive de Mossoul tourne à l'avantage des forces irakiennes
Partage
Partager sur Facebook

La reconquête de Mossoul par l'armée irakienne avance plus rapidement que prévu selon le Premier ministre irakien Haider Al Abadi.

L’attaque de Mossoul pour reprendre le contrôle de la ville semble être un succès d’après le Premier ministre irakien.

Mossoul bientôt libérée

Mossoul serait en passe d’être libérée très rapidement du joug de Daech. C’est ce qui ressort d’une conférence internationale qui s’est tenue ce jeudi matin à Paris selon Le Figaro.

François Hollande a reçu les dirigeants d’une vingtaine de pays concernés par la situation en Irak. Le Premier ministre irakien Haider Al Abadi était aussi présent via une visioconférence.

Il a ainsi pu faire le compte rendu de ces trois jours de combats dans les rues de Mossoul. Mercredi il s’était même rendu sur la ligne de front pour constater l’avancée des forces irakiennes.

L’armée irakienne avance rapidement dans la ville

D’après Haider Al Abadi l’armée irakienne avance beaucoup plus rapidement que prévu. Mercredi des sources de la coalition internationale racontait que des dirigeants de Daech s’étaient enfuis de la ville.

A cette occasion le président français a tenu à appuyer les propos de la Russie. Les deux pays s’inquiètent en effet du renforcement possible des positions du groupe djihadiste en Syrie. Notamment dans la ville de Rakka qui constitue un bastion solide de l’Etat islamique.

Par ailleurs, l’ONU se préoccupe énormément du sort des civils restés sur place. En effet seules quelques familles ont pu évacuer la ville depuis le début des combats. Le Haut Comité aux Réfugiés (HCR) dénonce une catastrophe humanitaire pour les habitants encore à Mossoul.

Les civils toujours en danger

D’après des témoignages recueillis par l’AFP certaines familles manquent de nourritures et d’eau alors que la ville est coupée du monde. L’ONG Save the Children dénombre environ 5000 arrivées dans le camp de réfugiés de Al Hol à quelques kilomètres de l’autre côté de la frontière syrienne.

Par ailleurs les forces de la coalition expliquent avoir investi des zones de la ville très peu habitées. Alors que Daech aurait pris en otage plusieurs personnes pour créer un bouclier humain.

Jeudi de nouveaux assauts contre la ville seront lancés.

Vidéo recommandée pour vous