MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Politique: quand les personnalités politiques s’attaquent à coup de phrases cinglantes

Politique: quand les personnalités politiques s’attaquent à coup de phrases cinglantes
Partage
Partager sur Facebook

Le « off » est souvent utilisé par les hommes politiques en interview pour dire aux journalistes le fond de leur pensée sans pourtant risquer de le voir publié dans les journaux. Et on comprend pourquoi ! En effet, certaines phrases lâchées en toute discrétion permettent avant tout de voir la face cachées de la politique actuelle. Quelles soient drôles, scandaleuses ou insultantes, ces phrases ont toutes un but, lancer une pique monumentale à celui ou celle qui est visé. Si parfois cela est caché du public, le livre Le Bal des dézingueurs (Flammarion, sortie ce mercredi) a été édité par les journalistes Laurent Bazin et Alba Ventura pour dévoiler ces petites phrases qui se disent en coulisse.

Les cibles privilégiées sont celle du gouvernement

Au coeur des meilleures vannes, on retrouve notamment les personnalités politiques du gouvernement. Plus exposées médiatiquement, elles sont bien évidemment des cibles plus fréquentes des quolibets. Généralement au top, Manuel Valls et Christiane Taubira reviennent de manière régulière. Mais il ne faut pas oublier François Hollande et Nicolas Sarkozy, les deux derniers présidents en prennent aussi pour leurs grades mais pas pour les mêmes choses. Et même si généralement, ces petites phrases donnent le sourire, parfois, elles sont surtout sujettes à moqueries et révèlent une face cachée des protagonistes de la gestion du pays.

Le Top 3 des phrases les plus cinglantes ou drôles

« Comme homme politique, Sarko est formidable. Comme homme tout court, il est pathétique ». Cette phrase a été dévoilée par Nathalie Kosciosko-Morizet à l’encontre de son président de parti, Nicolas Sarkozy. Celle-ci aime d’ailleurs les petites piques et avait été surnommée l’emmerdeuse par Jacques Chirac.

« Hollande ? Un fonctionnaire qui a réussi le concours de président ». Si on aurait pu imaginer cette phrase dans la bouche d’un de ses opposants… Et bien non ! Il s’agit du député Malek Boutih qui s’est lâché sur son président. Il faut savoir que Laurent Fabius n’avait pas été tendre durant la campagne, déclarant à l’encontre de François Hollande: « Vous savez, François, on ne lui demande rien d’autre… Tant qu’il fait ce qu’on lui dit, tout ira bien ».

« Allez vieux frère ! »… Il ne s’agit que d’un bout de la citation… Mais on peut dire qu’Arnaud Montebourg a de l’humour. Alors qu’il a appris son éviction du gouvernement quelques jours avant, celui-ci doit tout de même se rendre aussi dans le bureau de Manuel Valls pour le remerciement officiel. Celui-ci ne manquant pas d’humour dévoile la scène: « Je les reçois tous. La seule que j’engueule, c’est Filipetti […] Avec Hamon ça se passe sereinement […] Enfin, arrive Arnaud… Il entre dans le bureau, tranquille, en chantant à tue-tête This is the end, la chanson des Doors. Et puis il me regarde et il m’explique d’un air fataliste : « Qu’est ce que tu veux… C’est mon inconscient qui a parlé ! » Et là, il se lève, il me prend dans ses bras et il lâche : « Allez vieux frère ! » Et il s’en va… ».