MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Masturbation: le Texas veut l’interdire avec un texte de loi

Masturbation: le Texas veut l'interdire avec un texte de loi
Partage
Partager sur Facebook

Une élue démocrate du Texas a annoncé vouloir proposer un texte de loi qui interdit la masturbation. Une propsition bien évidemment ironique... mais sérieuse.

Voilà une nouvelle qui va en inquiéter plus d’un… En effet, une représentante démocrate du Texas a eu une idée qui va déplaire à tous les adolescents de son Etat des Etats-Unis. Celle-ci propose de rendre la masturbation masculine passible d’une amende de 100 dollars. Mais attention, la masturbation masculine n’est pas interdite… Elle doit simplement se faire dans certains endroits.

La masturbation est la première étape vers l’avortement

En effet, la personne souhaitant se faire un petit plaisir intime sera coupable et pénalisée d’une amende. Exception faite si sa pulsion est expulsée dans une clinique ou un hôpital. En effet, dans ce cas là, l’homme impétueux ne sera pas sanctionné. Mais pas sur que le personnel médical soit réellement favorable à ce genre de proposition… Bref, la proposition de Jessica Farrar ne s’arrête pas là.

En effet, la représentante démocrate prévoit aussi de mettre en place une période de réflexion avant une vasectomie. Cette réflexion serait obligatoire et surtout… accompagnée d’un « examen médical rectale inutile médicalement ». C’est sûr que certains vont en être fortement dissuadés… En gros la rédactrice de ce projet de loi explique que tout acte de masturbation va à l’encontre d’un « acte allant à l’encontre d’un enfant à naître ».

« Beaucoup de gens trouvent ce texte amusant. Ce qui n’est pas drôle, ce sont les obstacles auxquels sont confrontées chaque jour les femmes au Texas, des obstacles qui leur rendent l’accès aux soins très difficile », explique Jessica Farrar lors d’une interview au site Mysanantonio.com. Selon elle, la masturbation est la première étape dans le processus d’un avortement.

Un texte de loi plus ironique que sérieux

Le Texas est d’ailleurs un des Etats les plus conservateurs des Etats-Unis. A majorité républicaine, c’est aussi un des territoires américains les plus restrictifs sur la question de l’accès à l’avortement. Bien évidemment, cette proposition de loi a un côté ironique. Ce qu’elle veut parodier, c’est le traitement de l’avortement prise au sein du parlement du Texas.

En effet, selon elle, l’avortement est géré par des mesures prises par des hommes en ce qui concerne la santé des femmes. Elle a simplement voulu inverser la donne en pénalisant les hommes. Le texte de loi allant jusqu’à donner la possibilité aux médecins d’« invoquer leurs croyances personnelles, morales ou religieuses pour refuser de prescrire du Viagra ».

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE