MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Donald Trump invente un attentat en Suède qui s’est produit ce week-end

Donald Trump invente un attentat en Suède qui s'est produit ce week-end
Partage
Partager sur Facebook

Donald Trump s'est une nouvelle fois fait remarquer en annonçant un attentat en Suède... Mais le problème, c'est qu'il ne s'est jamais produit.

C’est probablement un autre alternative fact de la part de Donald Trump et son équipe. Lui qui accuse les journalistes de menteurs lors d’une conférence de presse a pourtant été pris en flagrant délit. Tout s’est passé samedi dernier. En Floride, Donald Trump était présent face à son électorat en folie. Il a notamment appuyé sur la question de l’immigration et du danger que cela représente aux Etats-Unis selon lui.

Donald Trump annonce un attentat en Suède

Mais quand on avance de tels arguments, il faut néanmoins avoir des preuves. Mais cela n’est pas un problème pour Donald Trump. Car ce dernier préfère les inventer, c’est moins compliqué et plus efficace. Pourquoi ? Car en citant les précédentes villes où il y a eu des attentats, comme Paris, Nice ou Bruxelles, Donald Trump est allée un peu trop loin. « Regardez ce qui se passe en Allemagne, regardez ce qui s’est passé hier soir en Suède. La Suède, qui l’aurait cru ? La Suède », a-t-il lâché en plein discours.

Donc il y aurait eu un attentat en Suède en fin de semaine dernière. « La Suède. Ils ont accueilli beaucoup de réfugiés, et maintenant ils ont des problèmes comme ils ne l’auraient jamais pensé », ajoute Donald Trump insistant sur les dangers de l’immigration. Le problème, c’est que le locataire de la Maison Blanche a une nouvelle fois fait parler les alternatives facts. Car en Suède, il ne s’est absolument rien passé.

La Suède prend ce mensonge à la rigolade

Alors qu’il avait organisé une conférence de presse lunaire afin surtout d’insulter les journalistes de menteurs, Donald Trump a été pris la main dans le sac. Sur Twitter, ces déclarations ont fait beaucoup de bruit. Un des premiers à réagir est sans aucun doute l’ex-Premier ministre suédois Carl Bildt. « La Suède ? Un attentat ? Qu’est-ce qu’il a fumé ? », a lancé l’homme politique suédois. Ce dernier a été suivi très rapidement par Gunnar Hokmark, un eurodéputé. Il a retweeté un habitant de son pays qui déclaré: « hier soir en Suède, mon fils a laissé tomber son hot-dog dans le feu de camp. C’est tellement triste. Mais comment Trump a-t-il pu le savoir ? »

Visiblement, la Suède a répondu avec humour aux déclarations de Donald Trump. Si bien que Dimanche, le hashtag #SwedenIncident a passé toute la journée à recenser les moqueries sur la déclaration de Donald Trump.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE