MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Attentat d’Istanbul: Daesh revendique l’attentat du 31 décembre

Attentat d’Istanbul: Daesh revendique l’attentat du 31 décembre
Partage
Partager sur Facebook

Daesh a revendiqué ce lundi matin dans un communiqué l’attentat d’Istanbul qui a fait 39 morts dans la nuit de la Saint Sylvestre.

Dans la nuit du 31 décembre, une discothèque d’Istanbul a été prise d’assaut par un homme armé. Peu après une heure du matin il a tiré sur la foule massée dans la discothèque faisant 39 morts et 65 blessés.

Un attentat meurtrier à l’aube de la nouvelle année

Le 31 décembre devant la discothèque du Reina, à Istanbul, un homme armé d’un fusil d’assaut tue un policier et un civil. Il entre ensuite dans la boîte de nuit où environ 700 à 800 personnes étaient réunies pour fêter la nouvelle année.

Lire aussi  Donald Trump invente un attentat en Suède qui s'est produit ce week-end

L’homme tire alors sur la foule et tue 39 personnes et en blesse 65 autres avant de prendre la fuite profitant de la cohue. Selon Europe 1, le suspect est encore en fuite. Les autorités turques ont lancé une chasse à l’homme pour le retrouver.

Ce lundi matin, alors que le tireur est encore recherché par les autorités, Daesh revendique l’attentat. Dans un communiqué, l’organisation terroriste revendique ainsi l’attentat qui a tué 39 personnes.

Dont une Franco-tunisienne et son mari. Dans un communiqué, l’ambassadeur français a déploré la mort de ce couple jeune parent d’une fillette de cinq mois.

Lire aussi  Donald Trump invente un attentat en Suède qui s'est produit ce week-end

François Hollande en Irak pour lutter contre le terrorisme

Au même moment, François Hollande arrive en Irak. Le président français rend visite aux troupes françaises chargées de la formation d’un groupe de forces spéciales irakiennes. Une section d’élite qui sera chargée de la lutte anti-terroriste.

François Hollande en a donc rappelé « qu’agir contre le terrorisme en Irak c’est aussi lutter contre le terrorisme sur notre sol ».

Comme le rappelle Le Monde c’est la deuxième fois que le chef de l’Etat se rend en Irak. Sa dernière visite remonte à septembre 2014. Il est d’ailleurs le seul dirigeant faisant partie de la coalition internationale à avoir réalisé cette visite.

Lire aussi  Donald Trump invente un attentat en Suède qui s'est produit ce week-end

A l’époque Daesh progressait rapidement dans la région et le président avait promis un renforcement de l’engagement français.

« Les résultats sont là Daesh est en recul. »

Depuis son engagement en 2014, la France a réalisé 5700 sorties aériennes, 1000 frappes en Irak et en Syrie selon Le Monde.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE