MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Réseaux sociaux: le défi morbide qui a causé la mort de 130 personnes

Réseaux sociaux: le défi morbide qui a causé la mort de 130 personnes
Partage
Partager sur Facebook

C'est le nouveau jeu des réseaux sociaux qui inquiète les autorités... Il a déjà causé la mort de 130 personnes en Russie selon un média local.

Ce jeu en vogue sur les réseau sociaux a déjà fait des victimes. En effet, le Blue Whale a donné lieu à des scènes morbides qui inquiètent les autorités. Deux jeunes filles retrouvées mortes après s’être jetée d’un immeuble, une autre de 13 ans en chutant du 13ème étage… Des actes incompréhensibles qui ont poussé les autorités à ouvrir une enquête. Celle-ci concerne une incitation au suicide. Si pour le moment, il n’est pas formulé au réseaux sociaux, ce jeu circule de plus en plus.

Un jeu sur les réseaux sociaux qui a coûté la vie à 130 personnes

Pour le moment, aucun lien entre les suicides et ce jeu n’est formellement confirmé par les autorités. Mais un article du journal russe Novaïa Gazeta laisse entendre un rapprochement. En effet, en 2016 en Russie, il a été recensé 130 suicides de jeunes en six mois. Selon le journal, tous auraient été influencés par des « groupes de la mort actifs sur le réseau social Vkontakte, un site similaire à Facebook très populaire en Russie, en Biélorussie ou en Ukraine notamment » explique LCI.

Un phénomène qui risque de se transporter en France. En effet, le risque est grand. Comme le rappelle dans Ouest France le pédopsychiatre Stéphane Clerget. « Les invitations au suicide via les réseaux sociaux existent ici. Cela peut être des inconnus qui harcèlent, des amis d’amis Facebook par exemple. Si le harcèlement en soi n’est pas nouveau, le fait de pousser l’autre au suicide est assez récent. Il y a actuellement une mode morbide », explique le spécialiste.

Le dispositif anti-suicide de Facebook

Bien évidemment, Facebook, le principal réseau social du monde met en garde contre ce type d’activité. Le plus important des réseaux sociaux a même installé un outil anti-suicide cet été. Disponible en France, il permet de signaler en temps réel un post ou un statut préoccupant de la part d’un utilisateur isolé. Une fois l’alerte lancée, une multitude de propositions sera proposée à cette personne. Il sera possible de contacter un ami commun pour l’alerter, joindre un service d’assistance, obtenir des conseils d’experts ou lui faire parvenir un message de soutien accompagné d’un coeur bleu.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE